Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des Allemands parmi les islamistes torturant les prisonniers

© AFP 2021 Delil SouleimanIslamistes de l'EI. Image d'illustration
Islamistes de l'EI. Image d'illustration - Sputnik France
S'abonner
Selon un ex-terroriste allemand de retour de Syrie dans sa patrie, il n'est pas rare que les nombreux Allemands combattants dans les rangs de l'EI se livrent à la torture de prisonniers.

Jihad - Sputnik France
100 djihadistes allemands abattus en Syrie et en Irak
Les djihadistes en provenance d'Allemagne travaillent pour le service secret de l'Etat islamique et torturent souvent les détenus, rapportent les medias allemands Süddeutsche Zeitung, NDR et WDR, se référant à l'ancien terroriste Nils D. qui a combattu en Syrie, d'octobre 2013 à novembre 2014.

Nils D. a passé huit mois dans une unité spéciale appelée "Force d'assaut", où travaillaient encore quelques Allemands. La tâche de l'unité consistait à arrêter les déserteurs et les soi-disant renégats.

Il a travaillé également dans une prison islamique, dans la ville de Manbij, et aurait assisté à 10-15 arrestations. Selon Nils D., les tortures étaient affaire quotidienne. Les prisonniers étaient torturés jusqu'à ce qu'ils avouent. En outre, il y avait une "zone d'exécutions" permanente où on effectuait des exécutions par fusillade et des décapitations. Nils D. a même assisté à une crucifixion et à l'exécution d'un commandant de l'EI, à titre d'exemple pour les autres.

Migrants. Image d'illustration - Sputnik France
Les islamistes recrutent des réfugiés en Allemagne
Des déclarations similaires figurent dans les histoires d'autres terroristes ayant joint des rangs de l'EI, ainsi que dans les rapports de l'organisation syrienne pour la protection des droits de l'homme.

Au total, près de 700 ressortissants allemands se sont rendus en Irak et en Syrie depuis 2012 pour combattre aux côtés des djihadistes de l'Etat islamique. Selon le ministre, un tiers d'entre eux sont revenus en Allemagne depuis lors, et des enquêtes pénales ont été ouvertes à leur encontre.

L'Allemagne, la France et le Royaume-Uni figurent en tête de liste des pays en termes de nombre de ressortissants partis combattre dans les rangs de l'Etat islamique en Syrie. Au début du mois d'août, les médias avaient annoncé qu'environ 1.200 Français se sont rendus en Syrie pour participer au djihad.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала