La Russie préoccupée par le "comportement imprévisible" de l’Otan

La Russie se sent menacée par l'Otan, et réciproquement, selon le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

Moscou est obligé d'assurer sa sécurité face au comportement imprévisible de l'Alliance, a déclaré le porte-parole du président russe Dmitri Peskov dans une interview accordée à la BBC.

"Malheureusement, l'Otan nous semble aussi également être une menace pour notre pays. Ce sentiment partagé, malheureusement, des deux côtés, nous oblige à prendre certaines mesures visant à assurer notre sécurité face au comportement très imprévisible de l'Otan", a indiqué le porte-parole.

Il a déclaré n'avoir jamais pensé que ses enfants entendraient de la part de l'Otan une rhétorique de "guerre froide", ajoutant que la Russie se sent menacée par l'Otan, et réciproquement.

Il a en même temps souligné que ce n’est pas la Russie qui a initié la rupture des relations avec l'Otan, Washington et Londres, et que Moscou déplorait une telle situation.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала