Allemagne: la coalition de Merkel en perte de vitesse

© AP Photo / Markus SchreiberAngela Merkel
Angela Merkel - Sputnik Afrique
Le bloc CDU/CSU au pouvoir en Allemagne est fragilisé par la crise migratoire qui frappe de plein fouet le pays.

La coalition d'Angela Merkel réunissant l'Union chrétienne démocrate (CDU) et l'Union chrétienne sociale (CSU) perd de plus en plus de sa popularité, indique un sondage de l'institut Emnid publié dimanche par l'hebdomadaire Bild am Sonntag.

Les gens qui arrivent ici doivent apprendre l'allemand, a déclaré le vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel - Sputnik Afrique
Migrants: l'Allemagne traduit sa constitution en arabe
Selon l'étude, la CDU/CSU réunit actuellement 36% des intentions de vote, soit 1% de moins qu'il y a une semaine. Cela signifie donc que la cote de popularité du bloc d'Angela Merkel est retombée au niveau de 2012.

Ceci étant, le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) est soutenu par 26% des électeurs et les Verts, par 10%. Le parti eurosceptique Alternative pour l'Allemagne (AfD) est crédité de 7% des intentions de vote, ce qui lui permettrait de décrocher pour la première fois des sièges au Bundestag si ce résultat était obtenu lors des législatives. Au cas où les élections auraient lieu ce dimanche, le parti de gauche Die Linke recueillerait 10% des voix et le Parti démocratique libre (FDP) 5%. Le sondage a été réalisé auprès de 2.300 personnes.

Des réfugiés en Allemagne - Sputnik Afrique
Allemagne: incendie criminel dans un futur centre d'accueil pour migrants
La régression de la CDU-CSU dans les sondages résulte dans une large mesure de la crise migratoire qui affecte l'Union européenne. C'est précisément en Allemagne que la plupart des réfugiés préfèrent s'installer. Cela pose à différentes régions du pays de nombreux problèmes liés à la répartition des migrants. Ce n'est pas sans raison que le mouvement anti-islam PEGIDA recrute de plus en plus de partisans.

Selon l'hebdomadaire Der Spiegel, "Merkel s'est retrouvée dans la situation la plus difficile depuis son élection au poste de chancelière il y a dix ans".

"En décidant d'accueillir en Allemagne des réfugiés venant de Hongrie, elle est devenue le symbole de l'espoir dans les camps du Proche-Orient, le symbole d'une nouvelle Allemagne prête à porter secours. Or, il est désormais clair que par ce geste, Angela Merkel a plongé ses compatriotes dans l'incertitude et les a déroutés", constate le magazine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала