Les réformes économiques russes saluées dans le classement Doing Business

© Sputnik . Grigory Sysoev / Aller dans la banque de photosEconomie
Economie - Sputnik France
La nouvelle position de la Russie dans le classement Doing Business, qui occupe désormais la 51e place (la 62e l’année précédente), continue à refléter la tendance positive des changements économiques des quatre dernières années, souligne la responsable des programmes de la Banque mondiale pour la Russie Sylvie Bossoutrot.

Selon elle, la nouvelle position de la Russie reflète la rapidité du rythme des réformes menées dans les différents secteurs de l'économie du pays. La Russie montre la meilleure dynamique parmi tous les pays de BRICS. Il est également important que la Russie fasse partie de la première dizaine des pays pour deux indices, l'enregistrement de la propriété et la réalisation des contrats.

Sanctions - Sputnik France
Le monde des affaires européen lutte pour rester en Russie malgré les sanctions

Les résultats des régions russes concernant les branchements aux réseaux électriques sont remarquables, souligne Mme Bossoutrot citée par le communiqué de la banque. Un tel progrès est largement lié aux réformes entreprises dans ce domaine.

Le progrès dans la sphère des règles économiques est considérable, avec notamment la simplification de l'enregistrement des entreprises à Moscou. Les délais d'ouverture des comptes bancaires pour les personnes morales ont été pour leur part diminués.

L'indice russe d'évaluation de la qualité d'administration des territoires est plus important qu'aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et dans les BRICS. Cet indice comprend 30 critères destinés à évaluer la sécurité, la transparence et le réseau géographique du système d'administration des territoires.

La Russie montre des changements positifs dans les domaines des crédits et des impôts, deux sphères économiques de grande importance, avec des amendements législatifs apportés. Le commerce extérieur, la construction et la défense du climat d'investissements font partie des domaines dont le développement devrait être considéré comme prioritaire en Russie, estime Mme Bossoutrot.

C'est le 13e rapport du Doing Business, qui porte sur 189 pays. Les normes régulatrices qui poussent ou empêchent le développement des affaires, notamment la création d'entreprise, les affaires, le commerce extérieur, le paiement des impôts, ainsi que le niveau de la défense des droits des investisseurs, sont au centre de ce rapport.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала