Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’utilisation de l’arme chimique par l’EI confirmée

© AP Photo / Alfonso Perezarme chimique
arme chimique - Sputnik France
S'abonner
Le groupe Etat islamique a utilisé le gaz moutarde, un gaz asphyxiant, en août à Marea, une ville de la province d'Alep, affirme l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

Les experts en armes chimiques ont conclu que ce gaz asphyxiant avait été utilisé le 21 août à Marea, une ville de la province d'Alep, ont indiqué jeudi 5 novembre des sources au sein de l’OIAC. Un rapport encore confidentiel a été envoyé aux Etats membres de l'organisation, qui doivent se réunir fin novembre.

un bénévole portant une masques à gaz apprennent comment réagir face à une attaque chimique, Alep, Syrie - Sputnik France
Etat islamique: des cas d’utilisation d’armes chimiques en Syrie
L'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques a pour la première fois confirmé l’utilisation du gaz moutarde pendant l'été 2015, lors de combats en Syrie. Cependant, aucun responsable n'a été désigné.

Selon le rapport, dont le résumé a été montré à Reuters, il est certain qu’au moins deux personnes ont été exposées au gaz moutarde dans la ville de Marea, au nord d'Alep, le 21 août. "Il est très probable que les effets du gaz ont entraîné la mort d'un bébé," précise le texte du résumé.

Fin août, des militants syriens et des ONG médicales avaient affirmé qu’une attaque à l’arme chimique avait touché des dizaines de personnes dans la ville de Marea. L’organisation Médecins sans Frontières avait expliqué avoir soigné quatre civils d’une même famille. Selon les patients soignés dans un hôpital rattaché à MSF, à Alep, un mortier avait touché leur maison et "après l’explosion, un gaz jaune a empli leur salon", cite Libération.

En août, l'agence syrienne Sana a déjà signalé, citant des sources locales, l’utilisation par les militants de l'Etat islamique d'armes chimiques dans une attaque contre des quartiers résidentiels de la ville syrienne de Marea.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала