Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les cinq guerres que les USA auraient dû éviter

© Sputnik . Igor Mikhalev / Aller dans la banque de photosIrak avant la guerre
Irak avant la guerre - Sputnik France
S'abonner
Depuis leur création, les Etats-Unis ont participé à une multitude de campagnes militaires, dont celles que les autorités américaines auraient mieux fait d'éviter, selon le bimensuel National Interest.

Toutes les guerres menées par les Etats-Unis n'étaient pas des réussites, loin de là, constate le bimensuel américain National Interest qui a dressé la liste des cinq campagnes qu'il aurait fallu ne pas faire. 

La guerre anglo-américaine qui a opposé les Etats-Unis à l'Empire britannique, entre juin 1812 et février 1815, y vient en première. Cette guerre est aussi connue sous le nom de Seconde guerre d'indépendance.  

Selon l'auteur de l'article, les Etats-Unis d'alors n'étaient pas préparés à mener une guerre. Leur invasion du Canada a échoué. Les Américains ont obtenu certains succès dans les batailles navales, mais la supériorité de la Royal Navy était incontestable. En outre, les troupes britanniques ont incendié et pillé Washington, alors que l'armée des Etats-Unis a défendu avec peine Baltimore.  

La guerre des Black Hills, une série de conflits opposant le peuple Lakota (Sioux) et ses alliés à l'armée des Etats-Unis, entre 1876 et 1877, vient en deuxième position. National Interest rappelle que le VIIe régiment de Cavalerie de l'armée des Etats-Unis a alors cessé d'exister. 268 soldats (43 % des hommes présents) ont été tués et 55 blessés, lors de l'une des pires défaites subies par l'armée américaine au cours des guerres indiennes. 

La 3e place sur la liste du bimensuel est réservée à la Première Guerre mondiale. Quand la guerre a embrasé l'Europe, les politiques américains l'ont considérée comme un conflit européen. Cependant plus tard, en 1917, l'attaque des sous-marins allemands contre les navires américains et les plans de Berlin de s'assurer le soutien du Mexique ont poussé le président Woodrow Wilson à s'engager dans la guerre.  

En 18 mois de cette guerre, les Etats-Unis ont perdu 116.000 personnes, rappelle l'édition. 

L'ingérence des Etats-Unis dans la guerre du Vietnam (1965-1973) vient en 4e position. Les Américains se sont enlisés dans le conflit qui ne leur a apporté que des pertes immenses. Se retirant du Sud-Vietnam en 1972, les Etats-Unis ont laissé derrière eux un pays incapable de résister à la poussée du Vietnam du Nord. 

Enfin, l'invasion de l'Irak par les forces de coalition en 2003 clôture la liste. Cette campagne avait pour objectif de renverser le gouvernement de Saddam Hussein, d'établir en Irak un régime démocratique ami et de prévenir la prolifération des armes de destruction massive (ADM). 

"Un regard rétrospectif permet de constater que chaque aspect de ce plan était absurde, constate  National Interest. Les Etats-Unis ont pris le dessus sur les forces armées irakiennes sans pouvoir pour autant instaurer l'ordre dans le pays. La situation y a vite dégénéré en guerre civile, alors que rien n'a confirmé la présence d'ADM en Irak ni de liens sérieux de l'ancien pouvoir de Bagdad avec la nébuleuse terroriste Al-Qaïda".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала