Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les super-armes russes

S'abonner
L'analyste militaire américain Dave Majumdar a cité cinq systèmes d'armes hautement efficaces en cours de développement en Russie. Il s'agit d'armes de nouvelle génération dont l'Otan doit attentivement suivre l'évolution.

L'analyste militaire américain Dave Majumdar a cité cinq systèmes d'armes hautement efficaces en cours de développement en Russie. Il s'agit d'armes de nouvelle génération dont l'Otan doit attentivement suivre l'évolution. On trouve dans cette liste le chasseur tactique Sukhoï T-50 (PAK FA), le bombardier stratégique PAK DA, le char T-14 Armata, des systèmes de guerre électronique et des sous-marins nucléaires.

© Sputnik . Alexander VilfLe chasseur T-50 (PAK FA) développé par le bureau d'études Sukhoï est sans doute le projet d'armement qui a fait le plus de bruit, estime Dave Majumdar. Mis au point dans le cadre du programme de modernisation de l'armée russe, cet avion furtif doit remplacer le Su-27 et ses diverses versions.
Les super-armes russes - Sputnik France
1/8
Le chasseur T-50 (PAK FA) développé par le bureau d'études Sukhoï est sans doute le projet d'armement qui a fait le plus de bruit, estime Dave Majumdar. Mis au point dans le cadre du programme de modernisation de l'armée russe, cet avion furtif doit remplacer le Su-27 et ses diverses versions.
© Sputnik . Maksim BlinovL'analyste militaire compare le T-50 avec son concurrent, l'avion américain F-22 Raptor. Tout comme ce dernier, le chasseur russe est capable de voler à très hautes altitudes et à des vitesses supersoniques. Il doit en outre être hautement manœuvrable et être équipé aussi bien de capteurs ultramodernes que d'un système de guerre électronique.
Les super-armes russes - Sputnik France
2/8
L'analyste militaire compare le T-50 avec son concurrent, l'avion américain F-22 Raptor. Tout comme ce dernier, le chasseur russe est capable de voler à très hautes altitudes et à des vitesses supersoniques. Il doit en outre être hautement manœuvrable et être équipé aussi bien de capteurs ultramodernes que d'un système de guerre électronique.
© Sputnik . Host photo agencyLa Russie développe également une nouvelle gamme de véhicules blindés dans le cadre du programme Armata. Il s'agit de renoncer à la mise au point d'un moyen de transport spécialisé et conçu pour remplir une fonction spécifique au profit d'un châssis unique adaptable pour toutes les missions.
Les super-armes russes - Sputnik France
3/8
La Russie développe également une nouvelle gamme de véhicules blindés dans le cadre du programme Armata. Il s'agit de renoncer à la mise au point d'un moyen de transport spécialisé et conçu pour remplir une fonction spécifique au profit d'un châssis unique adaptable pour toutes les missions.
© Sputnik . Alexey MalgavkoCela signifie donc que le programme Armata prévoit le développement de différents types de véhicules, dont un char, un véhicule de combat d'infanterie (BMP) et un canon automoteur (SAU). Tous ces matériels seront dotés d'un blindage et d'équipements électroniques qui n'ont encore jamais été utilisés en Russie. Le char Armata, par exemple, posséde une tourelle inhabitée.
Les super-armes russes - Sputnik France
4/8
Cela signifie donc que le programme Armata prévoit le développement de différents types de véhicules, dont un char, un véhicule de combat d'infanterie (BMP) et un canon automoteur (SAU). Tous ces matériels seront dotés d'un blindage et d'équipements électroniques qui n'ont encore jamais été utilisés en Russie. Le char Armata, par exemple, posséde une tourelle inhabitée.
© SputnikD'après Dave Majumdar, les systèmes russes de guerre électronique se situent à un niveau comparable, voire supérieur à celui des systèmes similaires développés par les pays de l'Otan. A titre d'exemple, l'expert cite le système Krassoukha-4 (sur la photo) et le système embarqué de contre-mesures électronique (CME) Khibiny.
Les super-armes russes - Sputnik France
5/8
D'après Dave Majumdar, les systèmes russes de guerre électronique se situent à un niveau comparable, voire supérieur à celui des systèmes similaires développés par les pays de l'Otan. A titre d'exemple, l'expert cite le système Krassoukha-4 (sur la photo) et le système embarqué de contre-mesures électronique (CME) Khibiny.
© Sputnik . Dmitry Vinogradov Un chasseur-bombardier Sukhoï Su-34 doté de modules CME Khibiny aux extrémités de ses ailes.
Les super-armes russes - Sputnik France
6/8
Un chasseur-bombardier Sukhoï Su-34 doté de modules CME Khibiny aux extrémités de ses ailes.
© Photo JSCo PO SevmashTout en soulignant les succès remportés par la Russie dans la construction de sous-marins nucléaires, l'analyste américain constate néanmoins que les bâtiments les plus récents - notamment les submersibles de classe Boreï - ont été conçus à l'époque soviétique.
Les super-armes russes - Sputnik France
7/8
Tout en soulignant les succès remportés par la Russie dans la construction de sous-marins nucléaires, l'analyste américain constate néanmoins que les bâtiments les plus récents - notamment les submersibles de classe Boreï - ont été conçus à l'époque soviétique.
© AP PhotoA l'heure actuelle, les spécialistes russes développent deux classes de sous-marins: la première viendra remplacer les classes Granit et Anteï (sur la photo) et la seconde, les bâtiments du projet Barracuda.
Les super-armes russes - Sputnik France
8/8
A l'heure actuelle, les spécialistes russes développent deux classes de sous-marins: la première viendra remplacer les classes Granit et Anteï (sur la photo) et la seconde, les bâtiments du projet Barracuda.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала