La Belgique ordonne à Facebook d’arrêter de suivre les internautes

© AP Photo / dapd, Joerg KochFacebook
Facebook - Sputnik France
Le réseau social devra cesser sous 48 heures d'utiliser ses cookies et de suivre ses visiteurs sous peine d'une amende de 250.000 euros par jour.

Le tribunal civil de Bruxelles a ordonné à Facebook d'arrêter de traiter et de tracer les non-utilisateurs de Facebook en Belgique, rapporte Le Soir.

Facebook - Sputnik France
La Belgique accuse Facebook d'espionnage de masse

Selon les informations de l'édition, le réseau social devra arrêter sous 48 heures d'utiliser ses cookies et donc de "tracer et enregistrer l'utilisation d'internet par des personnes qui surfent depuis la Belgique", sous peine d'une amende de 250.000 euros par jour à la Commission belge de protection de la vie privée (CPVP) dans le cas où elle ignore ce jugement.

"Si l'internaute a un compte Facebook, on peut partir du principe qu'il a donné son consentement, mais si l'internaute n'a pas lui-même de compte Facebook, alors Facebook doit à l'avenir demander expressément son accord et aussi donner les explications nécessaires", a indiqué le tribunal.

En juin, la Commission avait accusé Facebook d'avoir espionné ses utilisateurs sur Internet via certains cookies et d’autres outils comme les boutons "J'aime" et "Share".

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала