Un attentat djihadiste déjoué en France

© AFP 2022 Philippe WojazerPorte-avions français Charles de Gaulle
Porte-avions français Charles de Gaulle - Sputnik France
Un attentat visant des militaires de la marine nationale à Toulon, dans le Var, a été déjoué par les autorités françaises.

Un Français de 25 ans, Hakim, a été interpellé par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), le 29 octobre dernier.

 

"Placé sous surveillance depuis un an en raison de sa radicalisation et de son soutien public aux thèses djihadistes, cet individu avait cherché à se procurer du matériel pour passer à l'acte", en l'occurrence "une action violente à l'encontre de militaires de la marine nationale de Toulon", lit-on dans un communiqué de Bernard Cazeneuve, le ministre français de l'Intérieur.

 

L'individu en question était surveillé par les services de renseignement en raison de ses tentatives de s'engager pour le djihad en Syrie, en octobre et en décembre 2014.

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian - Sputnik France
Nouvelles frappes françaises contre des sites d'hydrocarbures de l'EI en Syrie
Le jeune homme serait entré en contact avec un djihadiste français en Syrie, un membre du groupe terroriste Etat islamique qui lui aurait conseillé de se procurer des armes afin de commettre un acte terroriste.

Conformément à son projet d'attaquer des militaires de la marine nationale à Toulon, le Français radicalisé a donc décidé de commander par Internet, depuis la Chine, un poignard ainsi que deux cagoules. Cependant, lors de la livraison, un colis a été éventré et son contenu a suscité l'attention des employés de la Poste. C'est ainsi que les armes commandées ont été découvertes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала