Fabius appelle à coordonner la lutte internationale contre le terrorisme

Après les attentats sanglants perpétrés à Paris dans la nuit, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a déclaré samedi qu'il était "plus que jamais nécessaire de coordonner la lutte internationale contre le terrorisme".

"Il est plus que jamais nécessaire, dans les circonstances que nous connaissons, de coordonner la lutte internationale contre le terrorisme", a martelé le ministre à Vienne, avant l'ouverture d'une réunion internationale sur la Syrie dans la capitale autrichienne.

"L'un des objets de la réunion d'aujourd'hui, à Vienne, c'est précisément de voir concrètement comment nous pouvons accentuer encore la coordination internationale dans la lutte contre Daech (acronyme arabe du groupe Etat Islamique, ndlr)", a ajouté M. Fabius, cité par l'AFP.

Le ministre a par ailleurs souligné que, malgré les attentats, "l'action internationale de la France continue et est assurée".

Laurent Fabius représentera le président François Hollande au sommet du G20 dimanche à Antalya, en Turquie. M. Hollande a décidé de rester en France après les attaques qui ont frappé le pays et ont fait 128 morts.

People lay flowers outside the French embassy in Moscow on November 14, 2015, to pay tribute to the victims of the deadly attacks in Paris - Sputnik France
Attaques à Paris: le monde exprime sa solidarité avec la France

Une vingtaine de pays-négociateurs se retrouvent samedi à Vienne autour des chefs de la diplomatie américaine John Kerry et russe Sergueï Lavrov pour tenter de trouver une solution politique à la crise syrienne.

Vendredi 13 novembre, six attaques simultanées ont frappé la capitale française dans la soirée. Selon diverses estimations, entre 120 et 153 personnes ont trouvé la mort dans les attentats.

Trois explosions se sont produites, d'abord à Saint-Denis, aux abords du stade de France, pendant le match amical France-Allemagne. Les trois assaillants auraient fait détoner des ceintures d'explosifs, faisant une victime. Cinq autres lieux parisiens ont ensuite été touchés: rue de la Fontaine au Roi (5 morts); rue Bichat (12 morts); boulevard Voltaire (un terroriste mort); rue de Charonne (19 morts); la salle de concert du Bataclan (plus de 70 morts).

Le président François Hollande a décrété l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire français et rétabli les contrôles aux frontières nationales.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала