Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une Russe portée disparue suite à l’attaque du Bataclan

© AP Photo / Christophe EnaBataclan
Bataclan - Sputnik France
S'abonner
Une citoyenne russe, Nathalie Lauraine, âgée de 39 ans, a disparu sans laisser de traces lors de l'attentat sanglant perpétré samedi dernier dans la salle de spectacle du Bataclan.

"Nous étions dans une salle au moment où les terroristes sont entrés et ont commencé à tirer. Nous sommes tombés sur le sol et n'avons pas bougé pendant une heure et demie, parce que ceux qui bougeaient ont été tués. Quand la police a pris le bâtiment d'assaut, je me suis levé comme un robot et je suis parti. C'est ainsi que je l'ai perdue", a indiqué le mari de Nathalie, Serge Lauraine.

Serge Lauraine a été hospitalisé après avoir été blessé par balles. Après avoir subi une intervention chirurgicale, il a quitté l'hôpital et a lancé les recherches de sa femme à l'aide des parents de Nathalie.

Pour l'instant, Nathalie Lauraine (Boulyguina-Mouravieva) est officiellement portée disparue, car son nom ne figure pas non plus dans les listes des morts et des hospitalisés.

"Nous la cherchons (…). Les responsables de l'ambassade sont en contact direct avec le centre de Crise du ministère français des Affaires étrangères", a déclaré le mari de Nathalie.

 

Le 13 novembre au soir, plusieurs fusillades et attentats-suicide quasi simultanés ont visé six points de Paris et sa proche banlieue. Trois kamikazes ont notamment actionné leurs charges explosives près du Stade de France, à Saint-Denis. L’attaque la plus meurtrière a frappé la salle de concert du Bataclan, où les terroristes ont tiré à bout portant sur la foule. 

Selon le dernier bilan, on déplore au moins 129 morts et plus de 350 blessés. Une centaine de personnes hospitalisées sont toujours dans un état critique.

De nombreux numéros ont été mis en place pour suite aux attentats. Un numéro permet d'obtenir des informations sur les personnes toujours disparues ou "sans nouvelles". Il s'agit du 0800 40 60 05. Le 01 40 27 40 27 permet d'obtenir des informations sur "l'identité des victimes éventuellement hospitalisées à l'AP-HP". En outre, la Mairie de Paris a créé une cellule psychologique pour les victimes ou les familles touchées au 3975. Les éventuels témoins peuvent contacter le 197. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала