Moscou prêt à restructurer la dette ukrainienne

© AFP 2022 KIRILL KUDRYAVTSEVLe ministre russe des Finances Anton Silouanov. Archive photo
Le ministre russe des Finances Anton Silouanov. Archive photo - Sputnik France
Le président russe Vladimir Poutine a déclaré lundi que la Russie était prête à restructurer la dette de 3 milliards de dollars de l'Ukraine.

Quelle que soit la réaction de Kiev, les autorités russes montrent ainsi à leurs partenaires occidentaux qu'elles sont ouvertes aux négociations et aux compromis.

Arseni Iatseniouk - Sputnik France
L'Ukraine menace d'imposer un moratoire sur le paiement de la dette
La tension avait commencé à monter à l'approche de la date limite de remboursement de la dette ukrainienne de 3 milliards de dollars d'obligations, rachetées en décembre 2013 par la Russie à la bourse irlandaise avec l'argent de son Fonds du bien-être national. L'Ukraine insistait sur la nature privée de la dette et donc sur la nécessité de la restructurer, alors que la Russie refusait même d'étudier cette possibilité en insistant sur le fait qu'il s'agissait d'une dette purement souveraine.

Vendredi dernier, le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk avait promis d'instaurer un moratoire sur le remboursement de la dette si Moscou n'acceptait pas sa restructuration. Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov avait réagi en disant que "si l'Ukraine renonçait à ses engagements, elle reconnaîtrait de facto son défaut de paiement". Une telle situation remettrait en question l'ensemble du programme d'aide financière du FMI au profit de l'Ukraine. C'est à cet aspect que Vladimir Poutine et la directrice générale du FMI Christine Lagarde ont consacré leur échange au sommet du G20 en Turquie. Un peu plus tôt, le ministre russe des Finances Anton Silouanov avait annoncé la préparation d'une proposition pour l'Ukraine concernant la dette sans en préciser les détails.

Drapeau ukrainien sur fond de coupures d'euros - Sputnik France
Poutine propose au FMI de prêter 3 mds USD à l'Ukraine pour régler sa dette
C'est finalement le président lui-même qui les a dévoilés. Selon Vladimir Poutine, la proposition initiale du FMI était très simple — croire en l'augmentation de la solvabilité de l'Ukraine et transférer toutes les obligations de paiement à part entière pour l'année prochaine. "Nous n'avons pas simplement accepté de restructurer la dette ukrainienne, mais nous avons également proposé de meilleures conditions"', a souligné le chef de l'État russe. La Russie s'est dite prête à étaler les remboursements sur les trois prochaines années, soit 1 milliard par an.

L'Ukraine, si ses partenaires occidentaux fournissent les garanties nécessaires, n'a pas de raison particulière de rejeter les propositions russes. Dans le même temps, en cas d'absence de compromis et d'impossibilité de restructurer la dette selon les conditions de Moscou, cela pourrait conduire la Russie à des années de procès dans les cours internationales.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала