28 terroristes éliminés par la police chinoise

La police chinoise de la région du Xinjiang a éliminé 28 terroristes du groupe extrémiste ayant attaqué, en septembre, une mine de charbon et tué 16 personnes.

La plateforme informatique Sina, se référant à la police locale, a annoncé le bilan de "l'opération de 56 jours":

"Lors des actions opérationnelles qui ont duré 56 jours, un groupe terroriste dirigé directement par une organisation extrémiste étrangère a été éliminé au Xinjiang (ouest de la Chine, ndlr)".

A part un terroriste qui s'était rendu aux forces de sécurité, les 28 autres membres du groupe ont été tués, lit-on également sur le site.

Le 18 septembre, le groupe terroriste a attaqué une des mines de charbon isolées de la région d'Aksu (sud-ouest du Xinjiang).

In this file photo taken Monday, June 23, 2014, fighters from the Islamic State group parade in a commandeered Iraqi security forces armored vehicle down a main road at the northern city of Mosul, Iraq. - Sputnik France
L’EI prépare son expansion vers l’Europe, la Russie et la Chine
La région du Xinjiang, dont la population est majoritairement musulmane, est devenue le théâtre d'une insurrection séparatiste des Ouïgours, communauté turcophone musulmane.

La Chine compte environ 20 millions de musulmans, dont la moitié sont Ouïgours. Les organisations des droits de l'homme ont accusé à plusieurs reprises Pékin de traiter avec violence les activistes ouïgours. L'un des objectif du projet global de la ceinture économique de la Route de la soie consiste à développer la région autonome de Xinjiang, en dépression, où le niveau de vie a énormément de retard sur les régions littorales riches de la Chine.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала