François Hollande en première ligne contre Daech

© REUTERS / Jonathan ErnstBarack Obama et François Hollande, Nov. 24, 2015.
Barack Obama et François Hollande, Nov. 24, 2015. - Sputnik France
Le président français François Hollande évoquera cette semaine une nouvelle alliance contre Daech avec les dirigeants du Royaume-Uni, des États-Unis, de l'Allemagne et de la Russie.

François Hollande, Vladimir Poutine et Barack Obama - Sputnik France
La France, la Russie, Les Etats Unis – tous unis contre l’EI ?
Depuis les attentats de Paris, le chef de l'État français cherche la meilleure voie pour se rapprocher de Moscou en s'appuyant sur la longue tradition des relations franco-russes. Pour la Russie, le thème d'une "nouvelle alliance" avec Paris devient un instrument de pression sur les USA et leurs alliés concernant le dossier syrien. L'offensive diplomatique de Paris place le président Barack Obama face à un choix difficile: continuer de refuser la formation d'une coalition unie contre Daech pourrait nuire au leadership global que convoitent les USA.

Le point culminant de la mission de médiation du dirigeant français sera son entretien avec Vladimir Poutine à Moscou jeudi. Étant donné que François Hollande arrivera dans la capitale russe après avoir rencontré les autres chefs d'État, son entretien avec le président russe mettra visiblement les points sur les i pour savoir jusqu'où la Russie et l'Occident sont prêts à aller dans la formation d'une nouvelle coalition contre l'État islamique.

Les drapeaux de la Russie et de l'UE - Sputnik France
LR demande la levée de l'embargo européen contre la Russie
Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a déclaré qu'on avait rendu compte au chef de l'État de l'établissement d'un contact entre les militaires russes et leurs collègues français pour l'opération en Syrie. Toutefois, il n'est question pour le moment que de contacts en mer et non d'actions communes contre Daech, dont les perspectives seront plus claires à l'issue des entretiens de cette semaine.

Autre geste symbolique en prévision de l'entretien entre Poutine et Hollande: l'annonce selon laquelle des pilotes russes auraient largué sur les sites de Daech en Syrie des bombes avec des inscriptions "Pour les nôtres" et "Pour Paris" en mémoire de l'avion russe visé par un attentat en Égypte et aux attaques de Paris.

François Hollande - Sputnik France
Hollande: une "large coalition" avec Moscou et Washington en formation
Le rapprochement des positions de Moscou et de Paris sur le conflit syrien a été confirmé par le vote de vendredi dernier au Conseil de sécurité des Nations unies sur le projet de résolution pour la lutte contre Daech et d'autres organisations terroristes en Syrie et en Irak. La résolution 2249 soumise par la France et soutenue par la Russie appelle tous les pays à "redoubler et coordonner leurs efforts pour prévenir et empêcher des attentats" commis par Daech, le Front al-Nosra et d'autres organisations liées à Al-Qaïda. 

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала