Avion abattu: la Défense russe dénonce un geste hostile

© AP Photo / Haberturk TVLe Su-24 russe abattu à la frontière syro-turque
Le Su-24 russe abattu à la frontière syro-turque - Sputnik France
La Russie dénonce les actions de la Turquie qui a abattu un bombardier russe Su-24 dans l'espace aérien syrien, a déclaré mardi le ministère russe de la Défense.

La Russie a protesté officiellement auprès de l'attaché militaire turc suite à l'attaque mardi contre son avion Su-24 en Syrie.

"Un avion russe effectuant une mission antiterroriste a été abattu mardi, à 09h30, par un avion de l'Armée de l'air turque. L'avion russe n'a pas traversé la frontière turque et a visé uniquement des sites sur le territoire syrien (…). Nous considérons les actions de l'aviation turque comme un acte inamical", a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Selon le ministère, les tentatives du ministère russe de la Défense visant à contacter d'urgence les Turcs ont échoué. 

"Le ministère élabore des mesures à prendre en cas de tels incidents", a ajouté le ministère.

Un bombardier russe Sukhoi Su-24 engagé dans l'opération contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) en Syrie s'est écrasé mardi sur le territoire syrien, à 4 km de la frontière turque. Selon le président russe Vladimir Poutine, le Su-24 a été abattu dans l'espace aérien syrien par un missile air-air tiré par un chasseur turc F-16.

La Turquie affirme que l'avion russe a violé son espace aérien. D'après le ministère russe de la Défense, l'avion se trouvait dans l'espace aérien syrien, à un kilomètre de la frontière turque.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала