Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les USA entièrement responsables de l'ambiance en Syrie

© REUTERS / Khalil AshawiDes combattants du groupe terroriste Etat islamique, Syrie, 2014
Des combattants du groupe terroriste Etat islamique, Syrie, 2014 - Sputnik France
S'abonner
La responsabilité de la complication de l'ambiance en Syrie "incombe entièrement aux États-Unis", a déclaré le porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

D'après lui, l'incident du Su-24 abattu le 24 novembre par la Turquie, "ayant pris part à l'opération anti-terroriste à la demande du gouvernement souverain syrien, n'est rien d'autre qu'un produit de la stratégie des Etats-Unis qui essayent de ne pas permettre l'activation de la coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme". D'après le ministère nord-coréen, la stratégie américaine consiste en une "assistance à l'affrontement ethnique et religieux dans le Proche-Orient pour transformer cette région en arène du terrorisme". 

barils de pétrole - Sputnik France
Ankara n'est certainement pas le seul acheteur de pétrole aux terroristes

Le gouvernement de la République populaire démocratique de Corée "luttera toujours contre le terrorisme dans tous ses états, y compris contre les tentatives des Etats-Unis d'exploiter la violence pour atteindre leurs objectifs politiques horribles non seulement dans le Proche-Orient, mais dans le monde entier", a ajouté le porte-parole.

L'aviation turque a abattu le 24 novembre un bombardier russe Su-24, qui participait à l'opération contre le groupe terroriste Etat islamique (EI) en Syrie lancée par Moscou à la demande du président syrien Bachar el-Assad. La Turquie affirme que l'appareil avait violé son espace aérien, ce que la Russie dément formellement. Preuves à l'appui, le ministère russe de la Défense souligne que pendant toute la durée du vol, l'avion se trouvait exclusivement au-dessus de la Syrie. Le pilote rescapé a indiqué n'avoir reçu aucune sommation ni mise en garde avant que son avion soit abattu.

La Russie a réagi à la destruction de son avion, en décrétant une série de sanctions économiques contre la Turquie, allant de l'embargo visant certains produits alimentaires à des restrictions touchant le secteur touristique et à l'abrogation des exemptions de visas pour les Turcs. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала