Ses caricatures lui épargnent l'extradition

Un ressortissant irakien âgé de 45 ans qui résidait illégalement en Suède a finalement obtenu son permis de séjour permanent grâce à ses caricatures.

Migrants d’Afrique centrale - Sputnik France
Ces maladies des migrants qui reviennent en Europe
En guise de justification officielle, le demandeur d'asile se disait exposé au danger dans son pays d'origine en raison de ses caricatures sur des hommes politiques et religieux importants du Proche-Orient, précise le journal suédois Fria Tider.

Il y a deux ans, le ressortissant irakien a demandé l'asile politique aux autorités suédoises, et jusqu'à récemment il y résidait illégalement. Le caricaturiste a raconté qu'il créait des dessins humoristiques sur des hauts responsables, incluant des membres du gouvernement irakien, les publiait et distribuait gratuitement sur les réseaux sociaux. Finalement, l'agacement de certains groupes au sein de la population irakienne a mis l'artiste en danger.

L'Europe décide de renforcer immédiatement les contrôles aux frontières extérieures - Sputnik France
L'Europe opte pour le maintien de l'espace Schengen
Le département migratoire suédois avait rejeté sa première demande, considérant ses motifs insuffisants, car l'homme créait ses caricatures à titre volontaire et gratuit. En outre, pour entrer en Suède, l'immigrant avait usé de faux papiers suite à quoi il a été condamné avec sursis. Malgré tout, le pauvre a décidé de s'entêter et de vivre en Suède sans papier.

Sans se laisser abattre, il a par la suite fait appel au Tribunal suédois de l'immigration, laquelle a finalement donné son consentement et le caricaturiste a pu obtenir son permis de séjour.

En pratique, cela signifie que le gouvernement suédois lui garantit logement et allocation aux frais des contribuables.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала