France: la classe politique prête à coopérer avec la Russie contre Daech

© Sputnik . Vladimir Fedorenko / Aller dans la banque de photosle député russe Alexeï Pouchkov
le député russe Alexeï Pouchkov - Sputnik France
Lors d'une rencontre à l'Assemblée nationale, le député russe Alexeï Pouchkov a constaté que de nombreux parlementaires français partageaient la position de Moscou sur la lutte contre le terrorisme et le conflit en Syrie.

La classe politique française a enfin pris conscience de la nécessité d'engager des actions conjointes avec la Russie contre l'Etat islamique (Daech), a déclaré le président de la commission des affaires étrangères de la Douma, Alexeï  Pouchkov, à l'issue d'une rencontre avec des parlementaires français.

Des parlementaires français attendus à Moscou par leurs homologues russes - Sputnik France
Des parlementaires français attendus à Moscou par leurs homologues russes
"Cette rencontre, mon intervention et mes réponses aux questions posées par les parlementaires ont montré plusieurs choses. Premièrement, à en juger d'après les déclarations du président et des membres de la commission des affaires étrangères [de l'Assemblée nationale, ndlr], la classe politique française a réalisé un glissement substantiel vers la compréhension de la nécessité d'engager des actions conjointes avec la Russie contre Daech", a indiqué Alexeï Pouchkov après être intervenu mercredi devant la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale.

"Le thème syrien étant évoqué en priorité, de nombreux députés ont réagi à la position de Moscou en disant qu'ils soutenaient intégralement ou presque la vision russe de la situation en Syrie. Cela ne signifie toutefois pas que cette réaction des députés reflète la position du gouvernement français", a affirmé le parlementaire russe.

L'Assemblée nationale - Sputnik France
L'Assemblée nationale approuve la poursuite des frappes aériennes en Syrie
Après avoir souligné que ce n'était pas sa première intervention devant la commission des affaires internationales de l'Assemblée nationale, M. Pouchkov a fait remarquer qu'il était surpris par la "proximité des positions russes et françaises sur la lutte contre l'Etat islamique et, en général, sur la situation en Syrie".

"Une partie des députés français est prête à aller plus loin que les dirigeants actuels de la France dans les efforts conjoints russo-français visant à combattre l'Etat islamique", a souligné Alexeï Pouchkov.

Lors d'une rencontre entre les présidents russe et français, Vladimir Poutine et François Hollande, à Moscou le 26 novembre dernier, les deux pays ont convenu d'échanger des renseignements dans le cadre de la lutte contre Daech en Syrie. Paris et Moscou n'ont toutefois pas réussi à former une coalition unie contre ce groupe terroriste, les deux pays étant en désaccord sur le sort du président syrien Bachar el-Assad.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала