Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les sanctions contre Moscou risquent de ruiner les agriculteurs allemands

© Sputnik . Vitaliy Ankov / Aller dans la banque de photosLes sanctions contre Moscou risquent de ruiner les agriculteurs allemands
Les sanctions contre Moscou risquent de ruiner les agriculteurs allemands - Sputnik France
S'abonner
Les sanctions adoptées contre la Russie et ses contre-mesures ont porté un coup dur à l'économie allemande, les agriculteurs demandent au gouvernement de tout faire pour faire lever l'embargo.

(L to R) Italian Prime Minister Matteo Renzi, German Chancelor Angela Merkel, US President Barack Obama, British Prime Minister David Cameron and French Foreign Minister Laurent Fabius attend a meeting during the G20 Summit in Antalya, on November 16, 2015 - Sputnik France
L'Occident prêt à maintenir ses sanctions contre Moscou
Si les sanctions contre Moscou restent en vigueur, les problèmes des 280.000 exploitations agricoles allemandes ne feront que s'accentuer, a déclaré mardi le président de l'Union des agriculteurs allemands (DBV) Joachim Rukwied.

"Si on ne fait rien, la chute de l'économie continuera en 2016 (…). Les pertes des agriculteurs allemands se chiffrent entre 600 et 800 millions d'euros", a indiqué M.Rukwied cité par l'édition Deutsche Wirtschafts Nachrichten.

Il a appelé le gouvernement allemand à tout faire pour obtenir la levée de l'embargo alimentaire russe imposé aux pays européens en 2014 en réaction aux sanctions occidentales contre Moscou.

Sanctions antirusses: l'UE subit de grandes pertes - Sputnik France
Sanctions antirusses: l'UE subit de grandes pertes
Depuis août 2014, les exportations allemandes de lait vers la Russie ont chuté de 125 à 8 millions d'euros, celles de viande ont diminué de 175 à 5 millions d'euros et les exportations de fruits et légumes ont reculé de 7 millions à 50.000 euros, avait antérieurement précisé M.Rukwied.

Les relations entre la Russie et les pays occidentaux se sont dégradées suite au début du conflit armé dans l'est de l'Ukraine en 2014. Les pays de l'UE ainsi que les Etats-Unis ont adopté plusieurs trains de sanctions contre des secteurs entiers de l'économie russe en 2014 et en 2015. La Russie a riposté, en frappant d'embargo en août 2014 plusieurs denrées alimentaires, notamment les produits laitiers, la viande, et les fruits et légumes en provenance de l'UE, du Canada, d'Australie et de Norvège. 

Le 22 juin dernier, les chefs de diplomatie des pays membres de l'UE ont prolongé le régime de sanctions antirusses jusqu'au 31 janvier 2016. Moscou a réagi en prorogeant son embargo agroalimentaire jusqu'au 5 août 2016.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала