Dans sa lutte anticorruption, la Chine "tue des tigres et écrase des mouches"

© Sputnik . Mikhail Kutuzov / Aller dans la banque de photosCorruption
Corruption - Sputnik France
Ayant empoché 100 millions de yuans (15,5 M USD) de pots-de-vin, un fonctionnaire chinois a espéré en vain se mettre à l'abri des poursuites judiciaires à l'aide d'exorcismes bouddhistes et d'amulettes de jade.

Membre du PC, Bian Fei a dirigé deux districts dépressifs de la province de Hebei de 2008 à 2013, ses subordonnés en quête de promotion lui versaient des pots-de-vin, rapporte The South China Morning Post, se référant à China Discipline Inspection Newspaper, bulletin de l'agence anticorruption chinoise.  

Selon l'instruction, le fonctionnaire touchait chaque mois en pots-de-vin 1,5 million de yuans (233.000 USD), ce qui dépassait de 300 fois son salaire. Avec cet argent, Bian Fei a acheté trois voitures Maserati et 28 montres de luxe, dont les plus chères coûtaient près de 800.000 dollars.  

Pour se mettre à l'abri d'éventuelles poursuites judiciaires, le fonctionnaire corrompu a acheté trois dessins avec des exorcismes bouddhistes et des amulettes de jade. Il espérait que cela pouvait l'aider, mais en 2013, la commission interne de contrôle de la discipline du parti a découvert des faits d'activité criminelle de Bian Fei.

Le fonctionnaire a été condamné à la peine capitale avec sursis de deux ans. Lors des perquisitions dans les maisons de ses parents, 56 boîtes et sacs de biens obtenus illégalement ont été confisqués.

Drapeau de Chine - Sputnik France
Chine: le vice-président d’un géant du charbon soupçonné de corruption

Dès son arrivée au pouvoir, le président chinois Xi Jinping a fait de la lutte contre la corruption sa priorité principale. Depuis, plus de 400.000 officiels du Parti communiste ont été sanctionnés pour corruption, dont 200.000 pénalement. C'est également le cas de généraux de l'armée chinoise, jusqu'alors considérée comme intouchable.

La stratégie a pour slogan: "tuer des tigres et écraser des mouches," c'est-à-dire s'attaquer à la fois à la petite corruption ordinaire et aux plus gros corrompus. La corruption sape la société chinoise, et les experts signalent que presque tous les milliardaires chinois ont au moins une fois trempé dans la corruption.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала