Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La France ouvrira-t-elle la voie à la levée des sanctions antirusses?

© AFP 2021 Boyan TopaloffLa France ouvrira-t-elle la voie à la levée des sanctions antirusses?
La France ouvrira-t-elle la voie à la levée des sanctions antirusses? - Sputnik France
S'abonner
Le député Thierry Mariani (Les Républicains) a déposé mercredi une proposition de résolution au parlement français en vue de lever les sanctions contre la Russie, rapporte l’agence Sputnik.

"La démarche suivante consiste à recueillir un nombre suffisant de signatures (de la part des parlementaires, ndlr). J'ai pour objectif d'en recueillir au moins 150. Par la suite, j'envisage de les soumettre à l'Assemblée nationale en janvier prochain", a relevé M. Mariani.

Les sanctions antirusses, "non seulement inefficaces, mais aussi illégales en vertu du droit international", prennent le contre-pied des intérêts fondamentaux des relations bilatérales entre les deux pays, lit-on dans le texte de la résolution.

"Je m'attends à ce que la France lève les sanctions contre la Russie. Le gouvernement est exhorté à reconnaître la levée des sanctions économiques et des mesures de restriction contre la Fédération de la Russie imposées par l'Union européenne, ainsi qu'à réviser sa politique des sanctions internationales à l'égard de Moscou", a souligné le député.

Drapeau de l'Italie à Rome - Sputnik France
Rome hostile à une "prolongation automatique" des sanctions contre Moscou
Les relations entre la Russie et l'Occident se sont détériorées en 2014 en raison de la situation en Ukraine. Fin juillet l'UE et les Etats-Unis, dont les mesures ne concernaient initialement que des personnes physiques et morales russes, ont frappé de sanctions des secteurs entiers de l'économie russe. La Russie a riposté par un embargo alimentaire.

La Russie a déclaré à maintes reprises que le langage des ultimatums et des sanctions à son encontre était inacceptable. Le Kremlin a plusieurs fois démenti son implication dans les événements dans l'est de l'Ukraine et souligné son intérêt à voir surmontée la crise politique et économique dans l'Etat voisin.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала