Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'enlèvement de Iatseniouk et autres particularités de la démocratie ukrainienne

© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photospremier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk
premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk - Sputnik France
S'abonner
Pendant que les Ukrainiens exigent devant la Rada suprême (parlement) la démission d'Arseni Iatseniouk en chantant des hymnes révolutionnaires, les ministres ont tenté d’arracher le chef du gouvernement à sa tribune, provoquant une bagarre.
Les passions se sont de nouveau déchainées dans le centre de Kiev, cette fois-ci, à cause d'Arseni Iatseniouk, dont le sort politique est en question.

​Ce vendredi matin, se prononçant dans la Rada suprême à l'occasion du rapport annuel du gouvernement ukrainien, le premier ministre Arseni Iatseniouk a déclaré qu'il était prêt à démissionner si la majorité du parlement votait pour.

 

​​​Cette déclaration a provoqué une vive réaction des ministres. Ainsi, Oleg Barna, député du parti "Bloc Piotr Porochenko" s'est approché à pas de loup du ministre afin de lui offrir un bouquet de roses, après quoi, il a saisi Arseni Iatseniouk, l'a soulevé et a essayé de l'arracher de sa tribune. Pendant que les partisans du premier ministre défendaient leur leader, en jouant des poings, M.Iatseniouk était imperturbable.

​​"Votez. J'accepterai la décision du parlement ukrainien, car je ne me tiens pas à ce siège", s'est exclamé le premier ministre, se tenant à la tribune.

Pendant que le premier ministre affrontait ses opposants, agrippé à la tribune de la Rada, des centaines d'Ukrainiens ont organisé un meeting, en parsemant la place devant le parlement de carottes, et en chantant des hymnes révolutionnaires. 

​Le choix de ce légume n'est pas dû au hasard: les Ukrainiens comparent leur premier ministre avec un lapin, ce qui les incite à poster des images humoristiques dans les réseaux sociaux et sur les affiches, en conseillant au ministre: "Cours, lapin, cours".

​Même le leader du parti "Bloc Piotr Porochenko" a également taquiné le ministre, en publiant sur son compte Facebook, un lapin avec une montre, personnage d'Alice au Pays des Merveilles, faisant allusion au fait que Arseni Iatseniouk devrait prochainement démissionner. 

​Le niveau de mécontentement envers le premier ministre a atteint son maximum. Les citoyens de l'Ukraine annoncent même qu'"un simple pivert est de plus grande utilité qu'Arseni Iatseniouk et Piotr Porochenko (le président, ndlr) réunis".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала