L’Ukraine impose un énième blocus à la Crimée

© Sputnik . Max Vetrov / Aller dans la banque de photosLa frontière de l'Ukraine et la Crimée
La frontière de l'Ukraine et la Crimée - Sputnik France
Après une tentative infructueuse du gouvernement ukrainien, en détruisant les lignes à haute tension alimentant la Crimée, Kiev lance "blocus commercial" de la péninsule. Mais la Crimée n'a pas peur.

le président russe Vladimir Poutine - Sputnik France
L'accord sur la zone de libre-échange avec l'Ukraine suspendu à partir de 2016
La Russie ayant pris la décision de suspendre sa zone de libre-échange avec l'Ukraine à partir du 1er janvier prochain, l'Ukraine n'a pas voulu être en reste et a suspendu elle-même les échanges commerciaux et services avec la Russie à compter du 16 janvier prochain.

Néanmoins, l'interdiction ne porte pas sur les produits socialement importants, à savoir le pain, le lait, les pâtes et le lard, ainsi que sur l'importation en Ukraine de produits stratégiquement importants pour l'économie et la sécurité du pays, a annoncé ce jeudi le cabinet ukrainien des ministres.

Quant à l'approvisionnement en électricité de la péninsule, il n'est pas concerné par le décret et sera réalisé conformément à une résolution spéciale du Conseil de sécurité et de défense d'Ukraine, a indiqué le premier ministre Arseni Iatseniouk.

la Crimée - Sputnik France
Que la lumière soit! La Crimée ne dépend plus de l’électricité de l’Ukraine
Depuis l'année dernière, l'Ukraine a déjà mis fin à l'approvisionnement en eau du Dniepr de la Crimée, puis elle a interrompu les liaisons routières et ferroviaires. Ceci a poussé la Russie à entamer la construction d'un pont reliant la péninsule et la Russie continentale.

Le blocus énergétique a été une des dernières mesures visant la Crimée et la Russie. Mais le 2 décembre dernier, après environ deux semaines sans électricité, la Crimée a commencé à recevoir de l'électricité à l'aide d'un pont énergétique reliant la péninsule avec la Russie continentale.

Après toutes ces tentatives infructueuses, Kiev espère-t-il encore que ce énième blocus mettra à genoux la Crimée?

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала