Kerry: Washington ne fait pas d'ingérence en Syrie

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a déclaré que Washington ne s'ingérait pas dans les affaires des autres pays, son but principal étant la paix.

Washington n'essaie pas de renverser le régime du président Bachar el-Assad en Syrie et ne s'ingère pas dans les affaires de ce pays, a déclaré le secrétaire d'Etat américain John Kerry dans une interview accordée à la télévision russe.

"Il est très important que les citoyens russes comprennent la position des Etats-Unis. Nous n'essayons pas de changer le régime actuel. Nous ne sommes pas impliqués dans une révolution de couleur. Nous ne nous ingérons pas dans les affaires d'un autre pays", a indiqué le chef de la diplomatie américaine.

Selon lui, l'objectif numéro un des Etats-Unis, c'est la paix.

Le chef de la diplomatie américaine John Kerry - Sputnik France
Kerry salue la position russe sur le règlement en Syrie
"Cette révolution a éclaté par ce que les jeunes Syriens, avec leur vision de l'avenir, sont descendus dans la rue pour manifester, mais se sont heurtés aux pseudo-milices mises en place par Assad. Qu'est-ce qui est arrivé ensuite? Les parents des jeunes n'ont pas apprécié que leurs enfants aient été battus et ils sont à leur tour descendus dans la rue. Ces adultes ont dû déjà faire face aux balles et aux bombes. C'est de cette façon que la révolution intérieure a commencé", a expliqué le secrétaire d'Etat américain.

Depuis 2011, la Syrie est déchirée par un conflit armé qui a fait plus de 250.000 morts. Une coalition internationale, conduite par les Etats-Unis, porte des frappes en Syrie contre le groupe djihadiste Etat islamique depuis le mois de septembre 2014, mais sans succès évident. Washington a procédé à des frappes aériennes sans avoir obtenu le feu vert des autorités syriennes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала