Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Dette ukrainienne à la Russie: Kiev espère trouver une solution

© East News UkrafotoNatalia Iaresko, ministre ukraineinne des Finances
Natalia Iaresko, ministre ukraineinne des Finances - Sputnik France
S'abonner
"J'espère que nous pourrons nous entendre avec la Russie sur notre dette avant qu’une procédure judiciaire ne soit lancée", a indiqué la ministre.

Kiev espère trouver une solution au problème du règlement de sa dette de trois milliards de dollars à la Russie avant d'être obligé de se présenter au tribunal, a déclaré vendredi soir la ministre ukrainienne des Finances Nataila Iaresko dans une interview accordée à la chaîne télévisée de Bloomberg.

"L'Ukraine fait tout son possible pour respecter le programme du FMI. J'espère que nous pourrons nous entendre avec la Russie sur notre dette avant qu’une procédure judiciaire ne soit lancée", a indiqué la ministre.

Werchowna Rada - Sputnik France
Kiev impose un moratoire sur les remboursements de sa dette extérieure
Auparavant, le gouvernement ukrainien a décrété un moratoire sur le remboursement à la Russie de sa dette de 3 milliards de dollars, dont l'échéance expire le 20 décembre prochain. La même mesure a été prise concernant la somme de 507 millions de dollars que deux sociétés ukrainiennes — Ioujnoïé et Oukravtodor — doivent aux banques russes.

Le Kremlin estime que ces décisions équivalent à une reconnaissance officielle du défaut de paiement. Le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a déclaré que Moscou allait exiger le remboursement de sa dette devant un tribunal international. A cet effet, le président russe Vladimir Poutine a chargé son gouvernement de traduire l'Ukraine en justice si ce pays ne rembourse pas sa dette avant le 20 décembre

Le conseil des directeurs du Fonds monétaire international (FMI) a reconnu la dette ukrainienne envers Moscou de 3 milliards de dollars comme souveraine, et non commerciale.

Quoi qu'il en soit, le FMI a modifié les conditions d'octroi de crédits stipulant l’interdiction d’accorder ces derniers aux débiteurs menacés de défaut sur leur dette souveraine. Le Fonds a décidé mardi dernier de modifier cette règle pour l'Ukraine qui est sur le point de faire défaut vis-à-vis de la Russie.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала