En un an, Daech a perdu 14% de son territoire

© AFP 2022 Sameer Al-DoumyDamas
Damas - Sputnik France
L’année qui se termine aura vu l’organisation terroriste Etat islamique perdre 12.800 km2, soit à peu près 14% du territoire dont il avait auparavant le contrôle.

Sergueï Lavrov et John Kerry - Sputnik France
Les USA et la Russie vont échanger des informations sur leurs opérations en Syrie
Selon un rapport du centre de recherche IHS se basant sur une information provenant de sources publiques, au cours de 2015 Daech s’est vu privé de la ville de Tikrit, d’une partie substantielle de son territoire près de la frontière nord de la Syrie avec la Turquie et de la zone appartenant à l’entreprise stratégiquement importante Baiji. Il a également dû céder une partie de la voie séparant sa capitale en Syrie, Raqqa, et la ville de Mossoul. Cette dernière perte doit compliquer considérablement le transport de marchandises ainsi que le déplacement des djihadistes entre ces villes.

Ville syrienne de Homs - Sputnik France
Les talons d’Achille de Daech
Dans le même temps, selon les estimations d’IHS, Daech garderait actuellement le contrôle sur environ 78.000 kilomètres carrés du territoire capturé.

L’Etat islamique demeure la principale menace à la sécurité mondiale. Au cours des trois dernières années, cette organisation terroriste a pu s’emparer de territoires considérables en Irak et en Syrie. En outre, les djihadistes essaient d'étendre leur l’influence sur les pays d’Afrique du Nord, entre autres, sur la Libye. Les données sur l'effectif des organisations terroristes oscillent entre 50.000 et 200.000 combattants.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала