Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ligue arabe: la Turquie viole le droit international en intervenant en Irak

© East News Ahmed GomaaLigue arabe
Ligue arabe - Sputnik France
S'abonner
La présence des troupes turques sur les territoires irakiens constitue une vive violation du droit international et de la souveraineté irakienne, a déclaré le secrétaire général de la Ligue arabe Nabib el-Arabi.

La présence des forces armées turques en Irak constitue une violation du droit international et de la souveraineté irakienne, a annoncé jeudi le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes Nabib el-Arabi, au début d'une session d'urgence.

"La présence des troupes turques au sein du territoire irakien est une vive violation du droit international et de la souveraineté de l'Irak", a indiqué le secrétaire général.

Recep Tayyip Erdogan et Barack Obama - Sputnik France
Forces turques en Irak: Ankara rappelé à l’ordre par Washington

Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe se sont réunis jeudi au Caire (siège de l'organisation) pour une session d'urgence afin d'évoquer la présence des forces armées turques en Irak.

Selon les données des autorités irakiennes, le 4 décembre, une unité de blindés turque a été déployée dans le nord de l'Irak sous le couvert d'un programme d'entraînement des forces armées kurdes.

L'Irak exige que la Turquie retire ses troupes - Sputnik France
Inquiet du déploiement de troupes turques sur son sol, l'Irak saisit le CS de l'Onu

Les relations entre la Turquie et l'Irak se sont brusquement dégradées après cette entrée d'environ 150 soldats turcs, de chars et de pièces d'artillerie dans un camp des peshmergas (forces armées kurdes d'Irak).

L'objectif déclaré de la mission est de préparer les milices locales aux combats contre Daech. Selon Ankara, ce mouvement de troupes constitue une "rotation normale" qui s'inscrit dans le cadre d'un programme d'entraînement des forces armées kurdes, les fameux "peshmergas", et de combattants arabes sunnites de la région, hostiles à Daech.
Néanmoins, le ministère irakien des Affaires étrangères a qualifié l'opération d'Ankara d'invasion.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала