Erdogan n'est pas du genre à se laisser caricaturer

© REUTERS / Stringer SEARCHErdogan n'est pas du genre à se faire caricaturer
Erdogan n'est pas du genre à se faire caricaturer - Sputnik France
Les autorités turques ont bloqué les sites internet d'un dessinateur ayant caricaturé le président turc.

Carlos Latuff, auteur des caricatures politiques, pratique depuis plus de dix ans le genre de l'"activisme pictural" en faisant les portraits des leaders mondiaux et en illustrant les évènements de l'actualité.

Pour lui, aucun thème n'est tabou, son crayon n'a pas de limites: de la guerre dans la bande de Gaza, les actes terroristes de Daech, à la propagation du virus Ebola en passant par le référendum en Ecosse.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a également fait les frais du coup de crayon de l'artiste. Carlos Latuff a exprimé en couleurs la liaison éventuelle du leader turc avec les terroristes de Daech, ce qui a attiré l'attention d'Ankara.

Carlos Latuff a récemment reçu un message signifiant que les autorités turques avaient décrété le blocage son site Internet.

Pourtant, cette nouvelle n'a pas déçu le dessinateur:

"Je suis même ravi que le gouvernement turc ait prohibé mes caricatures! Cela signifie que je fais tout correctement", a-t-il commenté à la chaîne RT.

Ce n'est pas la première fois qu'Ankara pose un véto sur les réseaux sociaux situés sur son territoire, ce qu'a, entre autres, tourné en dérision le dessinateur.

"Comme caricaturiste professionnel, je travaille dans une édition informatique où l'on me paie. Parallèlement, je fais des dessins reflétant mes propres opinions. La plupart des caricatures portant sur M.Erdogan, je les ai dessinées pour moi-même – personne ne me les a payées. Je n'ai pas besoin d'honoraires pour me prononcer contre un pouvoir comme celui du gouvernement de M.Erdogan", a éclairé Carlos Latuff.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала