Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les touristes boudent la Turquie

© AP Photo / Emrah GurelTurquie: le tourisme moribond
Turquie: le tourisme moribond - Sputnik France
S'abonner
Au cours des 11 derniers mois de 2015, la Turquie a enregistré une forte baisse du nombre de touristes en provenance de Russie et de certains pays européens.

Russian tourists in Antalya - Sputnik France
Un chasseur russe abattu = un secteur touristique turc moribond
Outre la Russie, parmi les pays dont les citoyens optent actuellement pour d'autres destinations de loisir figurent le Japon (37%), l'Italie (26%), la France (18%) et l'Espagne (15%), annonce le ministère turc de la Culture et du Tourisme. Néanmoins, selon les mêmes données, grâce à un afflux de touristes venus des pays du Golfe Persique, la diminution cumulée du nombre des touristes étrangers ayant visité la Turquie s'est avérée faible: 1,36% par rapport à la même période l'année précédente. Au total, au cours des 11 premiers mois de l'année qui se termine, la Turquie a été visitée par 34,8 millions de touristes étrangers.

L'hôtel Capri Tiberio Palace, île de Capri, Italie - Sputnik France
Tourisme russe: l'Italie veut remplacer la Turquie et l'Egypte
Les représentants du secteur touristique turc expliquent cette baisse de popularité par des problèmes de sécurité en Turquie et une situation économique compliquée en Russie.

Au cours des 11 premier mois, ce sont les Allemands qui ont visité la Turquie le plus souvent (15,5%); ils sont suivis par les Russes (10,4%) et les Anglais (7,0%).

A l'incident tragique du Su-24 russe, le 24 novembre dernier, la Russie a répondu par des sanctions contre Ankara qui ont frappé quatre secteurs de l'économie turque: le secteur de la construction, de l'énergie, de l'agriculture et du tourisme. Le coup porté au secteur touristique a évidemment été le plus dur à encaisser pour la Turquie. 

L'avion russe Su-24 a été abattu par la Turquie le 24 novembre 2015 au-dessus de la Syrie. Ankara prétend que le chasseur a violé l'espace aérien turc, ce que la Russie dément. L'un des deux pilotes a été tué par des Turkmènes syriens, l'autre a été sauvé.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала