Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nouveau vent de panique sur les bourses chinoises

© AFP 2021 Mark RALSTONLa Bourse de Shanghai
La Bourse de Shanghai - Sputnik France
S'abonner
Les cotations aux Bourses chinoises de Shanghai et Shenzhen ont été arrêtées ce lundi pour la journée après une chute de 7% des cours consécutive à la publication de mauvais indicateurs sur l'économie chinoise, ce qui a provoqué à son tour, l'ouverture en baisse des Bourses européennes.

Bourse - Sputnik France
Chute des bourses chinoises: un journaliste fait son mea culpa
L'effondrement de l'indice CSI300, qui agglomère les performances des 300 principales entreprises cotées sur les deux Bourses, a pour la première fois déclenché un arrêt anticipé des échanges, conséquence d'un nouveau règlement des autorités de régulation. Les échanges avaient déjà été interrompus une première fois pendant 15 minutes, ce qui n'avait pas réussi à empêcher la baisse.

L'objectif est d'enrayer la folle volatilité des cours et d'éviter que se répète le spectaculaire krach de l'été dernier.

A la suspension des échanges, l'indice composite shanghaïen avait cédé 6,86%, ou 242,92 points, à 3.296,26 points. A la Bourse de Shenzhen, l'indice s'était effondré de 8,22%, à 2.119,16 points.

"La pression va continuer à peser sur le marché dans les jours qui suivent", a indiqué à l'AFP Zhang Gang, analyste de Central China Securities.

​Ainsi, la Bourse de Paris a démarré sa première séance de l'année lundi en nette baisse, affectée par la forte chute des marchés chinois, et s'est même enfoncée brièvement dès les premières minutes de plus de 2%.

La Bourse de Londres a ouvert lundi en baisse de 1,01%. Dans les premiers échanges, l'indice FTSE-100 des principales valeurs cédait 62,97 points à 6.179,52 points.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала