Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Frappe russe sur une école d'Alep non prouvée par les USA

© REUTERS / Abdalrhman Ismail Ruines d'une maison à Alep, le 1er août 2015
Ruines d'une maison à Alep, le 1er août 2015 - Sputnik France
S'abonner
Les Etats-Unis se disent préoccupés par les dommages collatéraux occasionnés par les bombardements russes en Syrie, mais refusent dans bien des cas de confirmer la véracité des informations qui en font état.

Les Etats-Unis ne peuvent pas confirmer les informations selon lesquelles les Forces aérospatiales russes ont bombardé une école dans la province d'Alep, en Syrie, a déclaré mardi le porte-parole de la diplomatie américaine John Kirby.

Préparation d'un vol depuis la base aérienne de Hmeimim en Syrie. - Sputnik France
Syrie: des dizaines de frappes russes pour soutenir l'opposition modérée
Certains médias occidentaux ont rapporté lundi, citant l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) basé à Londres, que 10 enfants avaient été tués lors d'une frappe aérienne russe contre une école dans la province d'Alep.

"Nous avons vu ces informations et nous les avons trouvées très inquiétantes", a déclaré M.Kirby.

"Cependant, je ne peux pas confirmer à quel point elles sont exactes", a-t-il ajouté.

Le ministère russe des Affaires étrangères avait auparavant indiqué qu'il considérait les assertions au sujet des victimes civiles en Syrie comme un élément de la guerre de l'information. A cette occasion, Moscou a vivement critiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme. Selon la diplomatie russe, cette organisation n'emploie que deux personnes, ce qui permet de remettre en cause la véracité de ses informations.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала