Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La tension monte entre Berlin et Varsovie

© AFP 2021 Odd AndersenLes drapeaux de la Pologne, de l'Allemagne et de l'UE
Les drapeaux de la Pologne, de l'Allemagne et de l'UE - Sputnik France
S'abonner
Alors que la Pologne et l'Allemagne réunifiée fêtent cette année le 25e anniversaire de leurs relations diplomatiques après plusieurs années de dialogue fructueux, il semblerait que l'idylle touche à sa fin.

Manifestation pro-démocratie en Pologne - Sputnik France
La dérive autoritaire de la Pologne inquiète l'Europe
Depuis que le parti conservateur Droit et Justice est revenu au pouvoir en Pologne il y a deux mois, les relations entre les deux pays se sont considérablement dégradées. Certains représentants politiques allemands ont même commencé à parler de sanctions contre la Pologne, tandis que Varsovie accuse Berlin de mœurs autoritaires et rappelle aux Allemands les horreurs de la Seconde Guerre mondiale.

Les reproches réciproques ont commencé à fuser quand le nouveau gouvernement polonais a adopté des amendements aux lois sur la Cour constitutionnelle ainsi qu'à celles régissant la diffusion radio et télévisuelle. Selon la nouvelle version de la loi sur les médias, le gouvernement désignera et remplacera lui-même les responsables des compagnies médiatiques publiques. L'Allemagne dit "craindre que la presse polonaise se retrouve sous le contrôle des autorités et se transforme en outil de propagande gouvernementale".

Pologne - Sputnik France
Des députés allemands en faveur de sanctions contre la Pologne
Les autorités allemandes n'ont pas non plus apprécié la réforme de la Cour constitutionnelle polonaise, où les décisions seront désormais prises par une majorité des deux tiers des voix et plus par simple majorité. Par ailleurs, le nombre de juges passera à 15 sachant que le parti Droit et Justice compte lui-même nommer cinq d'entre eux. De plus, la Cour constitutionnelle ne pourra plus elle-même suspendre les fonctions des juges: les mesures disciplinaires à leur encontre ne pourront plus être appliquées qu'à la demande du président ou du ministre de la Justice. Berlin estime que ces amendements limitent considérablement les pouvoirs de la Cour constitutionnelle et la privent de son indépendance.

Varsovie répond que "ce ne sont certainement pas les autorités allemandes qui peuvent se permettre de critiquer la Pologne pour des problèmes de liberté d'expression", faisant allusion à la tentative de Berlin d'empêcher la diffusion dans les médias de toute information sur les attaques de migrants contre des femmes allemandes pendant la nuit du Nouvel an.

Le président du PiS Jarosław Kaczyński et la première ministre polonaise Beata Szydło - Sputnik France
En 2016, la Pologne sera le problème numéro un de l’UE
La principale pierre d'achoppement dans les relations entre Varsovie et Berlin est la politique migratoire de l'UE dont l'Allemagne est l'auteur: selon ce plan, un quota d'accueil de réfugiés a été fixé pour chaque pays de l'UE. Le magazine allemand Spiegel note avec sarcasme que les autorités polonaises se comportent à ce sujet comme les ressortissants d'Allemagne de l'Est: "Ils prennent volontiers l'argent de l'Occident mais ne veulent pas adopter les valeurs occidentales. L'Allemagne peut entretenir les racistes de Saxe et du Brandebourg. Mais est-ce que l'UE est prête à entretenir des pays xénophobes comme la Pologne, la Hongrie et la Slovaquie?".

L'Allemagne, indignée par le comportement de la Pologne, a annoncé que les pays qui n'obéiraient pas à la politique commune de l'UE pour l'accueil et l'hébergement des réfugiés devraient être sanctionnés. Berlin suggère d'infliger des amendes à ces États ou de réduire, à terme, l'octroi de fonds structurels à ces pays.

drapeau européenne - Sputnik France
Personne ne veut d’un retour des vieux démons
L'amitié germano-polonaise est également mise à l'épreuve avec la construction du gazoduc Nord Stream 2, qui devrait être construit d'ici 2019 entre la Russie et l'Allemagne pour contourner l'Ukraine et l'Europe de l'Est. La Pologne s'oppose activement à ce projet très favorable pour l'Allemagne.

Berlin, qui appelait à diversifier les sources d'importation de gaz et interdisait de facto à d'autres États de faire transiter le gaz russe, s'est finalement tourné vers Moscou. Ainsi, contrairement à ses voisins, l'Allemagne pourra participer aux fournitures de gaz russes et tirer un profit conséquent de son transit.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала