Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Face aux réfugiés, l'extrême droite dit vouloir protéger les Finlandais

© Nina SusiLes "Soldats d'Odin"
Les Soldats d'Odin - Sputnik France
S'abonner
De plus en plus de Finlandais se montrent favorables à l'égard de l'activité de la milice anti-migratoire des "Soldats d'Odin".

Ayant pour but de protéger la population "des intrus islamiques ", ces jeunes Finlandais aux crânes rasés et vêtus de blousons en cuir patrouillent inlassablement les ruelles des villes finlandaises frontalières aux abords des centres d'accueils pour immigrants.

bicyclette en hiver - Sputnik France
Ne venez pas en Finlande à bicyclette!
Les "Soldats d'Odin", groupe dont le nom fait référence au dieu de la guerre dans la mythologie nordique, rencontrent par ailleurs un large écho auprès des Finlandais. Ils sont ainsi soutenus par la section jeunesse du parti politique populiste "Les Vrais Finlandais" ainsi que par le chef de la police nationale Seppo Kolehmainen.

En outre, le premier ministre finlandais Juha Sipila a également cautionné l'activité de la milice anti-migratoire tout en soulignant qu'elle ne pourrait toutefois pas remplacer la police.

Cependant, le ministre finlandais de l'Intérieur Petteri Orpo est loin de saluer ce travail de surveillance:

"Organiser des patrouilles de rue relève d'un comportement extrémiste. Cela ne permet pas d'augmenter la sécurité", estime  M.Orpo.

La milice les "Soldats d'Odin" a été formée en automne 2015 et est constituée de volontaires, "patriotes et ceux qui critiquent l'immigration". Ses fondateurs appartiennent majoritairement aux courants politiques de l'extrême droite.

S.o.o:n järjestämä Soihtumarssi 6.12.2015

Опубликовано Soldiers Of Odin Finland 8 декабря 2015 г.

"Nous pensons que les intrus islamistes sont la cause de l'insécurité et de l'augmentation de la délinquance", lit-on sur la page Facebook des "Soldats d'Odin".

La Finlande se classe quatrième dans la liste des pays d'accueil des immigrants en Europe. En 2015, la Finlande, qui compte 5,4 millions d'habitants, a accueilli plus de 32.000 demandeurs d'asile, soit 10 fois plus qu'en 2014.  


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала