Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Obama vit dans un monde imaginaire

© SputnikLe président des Etats-Unis Barack Obama
Le président des Etats-Unis Barack Obama - Sputnik France
S'abonner
Certaines déclarations du président Obama tirées de son adresse au Congrès sont si absurdes qu'il donne l'impression de vivre dans un monde imaginaire, estime un observateur du Boston Herald.

Barack Obama - Sputnik France
"Il ne reste plus qu’Obama pour chanter les louanges des États-Unis"
En s'adressant aux congressistes, Barack Obama s'est contenté de faire de nouvelles promesses en jouant avec les mots "espoirs" et "changement". Néanmoins, selon le journal Boston Herald, le seul changement que veulent les américains, c'est d'obtenir un nouveau leader.

Environ 70% d'américains croient que la nation avance dans une mauvaise direction. La seule espérance à laquelle ils s'accrochent est qu'ils pourront vivre la nouvelle année sans catastrophes économiques ni nouveaux actes terroristes.

"Jamais notre nation n'a été aussi divisée qu'à l'heure actuelle à cause d'une personne qui ne comprend rien à la notion de compromis, qui contrarie le Congrès et la Constitution par chaque décision qu'elle prend", poursuit l'observateur.

Barack Obama - Sputnik France
Obama: "En cas de problème, on n'appelle pas à Moscou ou à Pékin, mais chez nous"
Les échecs du président américain dans sa politique étrangère et la sécurité nationale méritent une attention particulière. M.Obama déclare par exemple que "les Etats-Unis sont la plus forte puissance sur Terre". Néanmoins, la Corée du Nord, qui a testé son arme nucléaire trois fois depuis sa présidence, la participation de la Russie au conflit en Syrie, l'existence-même du groupe terroriste Etat islamique (Daech), les actes terroristes à Paris en novembre dernier et les attentats à Istanbul cette semaine mettent les propos d'Obama en cause.

L'auteur considère certaines déclarations du chef d'Etat américain comme particulièrement éloignées de la réalité, surtout celle selon laquelle Daech ne présenterait aucune menace pour les Etats-Unis. «En cas de problème, on n'appelle pas à Moscou ou à Pékin, mais chez nous»: encore une phrase ne correspondant pas à la réalité considérant que c'est justement l'aide de la Russie qu'a sollicité la Syrie pour faire face à Daech. 

"Le monde dans lequel vit Obama est un endroit mythique. Pourtant il se demande pourquoi les gens sont mécontents et sceptiques", conclut l'observateur.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала