Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le FMI ne participera pas au 3e paquet d'aide pour la Grèce

© REUTERS / Dado RuvicLe FMI ne participera pas au 3e paquet d'aide pour la Grèce
Le FMI ne participera pas au 3e paquet d'aide pour la Grèce - Sputnik France
S'abonner
Le Fond monétaire international est mécontent de l'avancement des réformes en Grèce, en particulier, de la réforme des retraites.

Le Fonds monétaire international refuse actuellement de participer à la troisième tranche de l'aide financière pour la Grèce et l'appelle à des réformes économiques importantes.

Christine Lagarde - Sputnik France
Arbitrage Tapie: la patronne du FMI Christine Lagarde renvoyée en procès
Le potentiel économique de la Grèce doit être renforcé, de plus, le montant total de la dette doit être stabilisé, a déclaré la directrice générale du FMI Christine Lagarde, dans une interview accordée au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

Mme Lagarde a noté que ces conditions n'étaient actuellement pas remplies et les résultats de la réforme des retraites n'étaient pas encore visibles, bien que son lancement ne puisse qu'être applaudi. Selon elle, le FMI constate le processus politique lancé à Athènes, cependant, son étalement dans le temps reste incertain.

La réforme des retraites controversée dans la République hellénique est la cause principale de l'inquiétude des observateurs internationaux qui vont bientôt se prononcer sur la mise à disposition de la troisième tranche de l'aide financière à Athènes d'un montant total de 86 milliards d'euros.

Le premier ministre grec Alexis Tsipras - Sputnik France
Tsipras: la Grèce ne cèdera pas à des exigences injustes des créanciers
Par ailleurs, le ministre grec des Finances Euclide Tsakalotos, dans une interview au journal allemand Handelsblatt, a réitéré la volonté de la Grèce de coopérer avec le FMI concernant la réalisation des programmes d'aide. Il a rappelé, en même temps, que la participation du FMI au programme avait déjà été convenue.

La Grèce a adopté, en octobre dernier, un ensemble de réformes envisageant l'introduction de nouvelles normes d'austérité qui avaient été prévues dans le programme de l'aide financière à Athènes. Les réformes prévoient, notamment, la libéralisation du marché de l'énergie, le rehaussement de l'âge de départ à la retraite, une baisse des pensions et l'aggravation des sanctions pour fraude fiscale.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала