Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

12 cachalots s'échouent sur des plages en Allemagne et aux Pays-Bas

© AP Photo / Guillermo Arias12 cachalots s'échouent sur des plages en Allemagne et aux Pays-Bas
12 cachalots s'échouent sur des plages en Allemagne et aux Pays-Bas - Sputnik France
S'abonner
Au cours de la semaine dernière, 12 cachalots se sont échoués sur les côtes allemandes et néerlandaises de la mer du Nord. Des scientifiques expliquent que les cétacés se sont tout simplement perdus.

Les biologistes qui sont arrivés sur place ont constatés la mort des 12 animaux, rapporte le journal allemand Deutsche Welle.

Les écologistes réussissent parfois à retourner les cétacés dans des eaux plus profondes, mais cette fois, ça n'a pas été possible. Les douze cachalots étaient morts quand leurs corps ont été découverts sur l'île hollandaise de Texel, les îles allemandes de Wangerooge et Helgoland, et sur la côte de l'Allemagne continentale.

La baleine la plus mystérieuse et la plus rare du monde - Sputnik France
La baleine la plus mystérieuse et la plus rare du monde

Les cachalots peuvent plonger très profondément, à des milliers de mètres sous le niveau de la mer. C'est leur habitat naturel. Et la mer du Nord, peu profonde, est dangereuse pour ces mammifères géants, puisque leur système de sonar ne fonctionne pas suffisamment dans cette mer de seulement 100 mètres de profondeur. "Ils se perdent", explique à Deutsche Welle Manfred Knake de l'organisation Wattenrat East Frise.

"Ces cachalots ont tout simplement fait une erreur. Ils n'ont pas atteint l'Ecosse et ils ont pris le mauvais chemin dans la mer du Nord. Cela arrive parfois", a ajouté Thilo Maack, biologiste marin.

Un cachalot femelle pèse 15 tonnes, tandis que le poids d'un mâle peut atteindre 60 tonnes.

Dans les eaux peu profondes et, surtout, sur la plage, le poids des cétacés comprime leurs vaisseaux sanguins et leurs poumons. Finalement, les mammifères marins géants meurent.

Après la mort de l'animal, la décomposition commence. La peau commence à se ratatiner et le gaz s'accumule dans le ventre de l'animal. Les bactéries et les champignons s'attaquent aux biomolécules qui composent leur organisme.

Tuer les baleines au nom de la « science » ? Le Japon s’y connait. - Sputnik France
Tuer les baleines au nom de la « science » ? Le Japon s’y connait

Lorsque l'oxygène est présent, le dioxyde de carbone gazeux se développe. A l'intérieur d'une baleine, dans des conditions anaérobies (sans oxygène), un processus de décomposition libère de l'ammoniac ainsi que du sulfure d'hydrogène toxique avec une odeur fétide caractéristique des œufs pourris.

Ces gaz s'accumulent dans le corps. Si la carcasse se trouve sur la plage ou ailleurs pendant trop longtemps, la pression à l'intérieur peut devenir si élevée que le corps peut exploser.

La veille, dans les eaux du land de Schleswig-Holstein (nord de l'Allemagne, frontière avec le Danemark), les secouristes ont retrouvé le cadavre d'un cachalot de 12 tonnes. Pendant le transport de l'animal, il a explosé sous la pression de gaz, rapporte Express.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала