Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Suisse oblige les migrants à payer leur séjour

© AFP 2021 Robert AtanasovskiMigrants
Migrants - Sputnik France
S'abonner
Les autorités helvétiques obligent les demandeurs d'asile se trouvant sur le territoire du pays à payer leur séjour dans les centres d'accueil. Une pratique qui ne date pas d'hier.

Manifestration à Berne contre une initiative d'expulser les étrangers. Archive photo - Sputnik France
La Suisse pourrait expulser jusqu'à 18.000 étrangers par an
Les demandeurs d'asile doivent remettre aux autorités leurs effets personnels dont la valeur excède 1.000 francs. La chaîne de télévision SRF a rendu compte jeudi de cette pratique dans les centres d'accueil. Elle a notamment montré le reçu qu'un réfugié syrien avait obtenu des autorités suisses en échange de la moitié de l'argent liquide qui lui restait après avoir payé à des trafiquants le passage de sa famille dans le pays.

Interrogé, le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) explique cette mesure par la loi qui exige des réfugiés une contribution aux coûts de leurs demandes d'asile et à la fourniture d'une assistance sociale.

"Si une personne s'en va de son plein gré dans un délai de sept mois, cette personne pourra récupérer son argent. Dans le cas contraire, l'argent couvrira les frais engagés", a fait savoir un porte-parole du SEM.

Der Aéroport International de Genève - Sputnik France
Menace terroriste: deux personnes d'origine syrienne arrêtées en Suisse
Les autorités suisses perçoivent aussi une taxe spéciale auprès des réfugiés ayant obtenu le droit de résider dans le pays et qui exercent une activité lucrative. Ces derniers doivent verser 10% de leur salaire pendant une période de 10 années jusqu'à concurrence de 15.000 francs.

Une proposition de confiscation des biens possédés par les réfugiés afin de contribuer au financement de leur séjour a été également présentée au Danemark. Le projet de loi autorise la police à fouiller les migrants et à confisquer les liquidités excédant 10.000 couronnes danoises ainsi que les objets dont la valeur dépasse le même montant.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала