Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Hawking cite trois menaces pour l'avenir de l'humanité

S'abonner
Le célèbre astrophysicien britannique Stephen Hawking prévient l'humanité de la relative imminence d’une catastrophe technogène.

Le Britannique de 74 ans, membre de la Royal Society of Arts (Londres), a annoncé sur les ondes de la radio BBC ce qu'il considère comme étant les trois principales menaces pour l'humanité pour les temps à venir: une guerre nucléaire, le réchauffement climatique et les virus créés grâce à l'ingénierie génétique. M.Hawking estime que ces menaces ne sont pas encore d'actualité mais souligne qu'il est important de veiller à ce que nous empruntions la bonne direction.

"Les chances qu'une catastrophe planétaire se produise cette année sont minces, mais le risque va croissant. Il n'y a aucun doute que cela puisse avoir lieu d'ici mille ou dix milles ans.

L'humanité pourrait trouver son salut dans la conquête spatiale, selon M.Hawking estime dans le même temps qu'il faudra plus d'un siècle pour mettre en place des colonies humaines dans l'espace. En attendant, il appelle les hommes à rester "très prudents durant cette période".

les trous noirs - Sputnik France
Trous noirs: Stephen Hawking dévoile une nouvelle trouvaille
"On ne va pas cesser de faire des progrès, donc nous devons reconnaître les dangers et apprendre à les contrôler. Je suis un optimiste et je crois que nous le pouvons", a souligné M.Hawking.

L'émission de radio à laquelle a participé M.Hawking sera diffusée le 26 janvier et le 2 février sur les ondes de la BBC Radio 4. L'astrophysicien parlera des "cheveux" des trous noirs avec Malcolm Perry et Andrew Strominger.

Récemment, M. Hawking a avancé l'idée que dans un proche avenir, le développement effréné de l'intelligence artificielle devrait permettre aux ordinateurs de dominer l'espèce humaine. L'Homo sapiens ne pourrait alors survivre que dans le cas où les objectifs des ordinateurs seraient contrôlés par les Terriens et subordonnés à leurs propres objectifs. Du reste, le chercheur n'accorde pas aux machines la faculté de donner un sens à leur existence.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала