Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

McDonald's en Iran, une mauvaise idée?

S'abonner
Libéré des sanctions, l'Iran redevient une terre promise pour les entreprises étrangères, mais le PDG d'un grand réseau de fast-food iranien ne voit pas de perspectives commerciales pour la chaîne de restauration américaine McDonald's dans le pays.

Avec la levée des sanctions imposées à l'Iran en raison de son programme nucléaire, de nombreuses sociétés européennes et américaines ont tourné leurs regards vers la République islamique, et la plus grande chaîne de restauration rapide du monde, McDonald's, n'y fait pas exception et l'annonce sur son site. 

Dans un entretien accordé à Sputnik, le directeur général du réseau iranien du fast-food IranWich, Kamran Shourangiz, s'est montré très sceptique quant aux perspectives commerciales de McDonald's en Iran. 

McDonald's - Sputnik France
Les derniers jours de McDonald's?

Selon ce dernier, l'implantation de la chaîne américaine en Iran sera difficile, coûtera cher et aura somme toute très peu de chances de réussir, vu les normes sanitaires dans l'industrie alimentaire de la République islamique qui sont des plus rigoureuses au monde. 

Téhéran, Iran - Sputnik France
Vers un avenir radieux pour l'Iran?

"L'apparition du réseau IranWich date de 2006. Nous avons 26 restaurants fast-food à travers tout le pays qui emploient de bons professionnels qui suivent régulièrement des stages de recyclage selon les standards internationaux ISO. Nos filiales organisent aussi leurs propres stages de perfectionnement professionnel", a raconté M.Shourangiz. 

Et d'ajouter que pour s'installer en Iran, y compris en franchise, les sociétés de restauration étrangères devaient en outre respecter les standards conformes aux impératifs religieux, notamment aux normes de la charia.  

"Tous les produits doivent être certifiés +halal+", a souligné l'interlocuteur de l'agence. 

Selon ce dernier, les grandes chaînes étrangères du fast-food, telles que Mcdonald's ou KFC, ne pourraient pas faire une sérieuse concurrence à long terme aux réseaux iraniens parce qu'elles ne seraient tout simplement pas rentables. 

"Il n'est possible de promouvoir des sociétés internationales célèbres que dans de grandes villes qui sont rares en Iran, alors qu’en province, les Iraniens préfèrent en règle générale la cuisine traditionnelle", a expliqué M.Shourangiz.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала