Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Vivre jusqu'à 150 ans, est-ce vraiment si bien que ça?

S'abonner
Vivre un siècle et demi ne relève plus de l'utopie, a déclaré Elizabeth Blackburn, généticienne de 67 ans et prix Nobel de médecine pendant le débat sur la longévité au Forum économique mondial de Davos.

Elizabeth Blackburn et d'autres intervenants ont identifié les problèmes auxquels sera confrontée l'humanité quand l'espérance de vie aura atteint 150 ans.

Les maladies

La mission principale est d'augmenter la part productive de la vie plutôt que la durée de vie, a souligné Blackburn. En effet, si sur les 150 ans de vie la moitié de cette durée était impartie aux soins de diverses maladies, alors cette longévité n'aurait pas beaucoup d'utilité. Par conséquent, il faut aspirer à augmenter les périodes vitales telles que la jeunesse et l'âge adulte, tout en réduisant au minimum la période de difficultés.

Les retraites

vieil homme - Sputnik France
Une pilule pour vivre jusqu’à 120 ans. Mythe ou réalité?
L'espérance de vie continue d'augmenter dans plusieurs pays mais les gouvernements n'augmentent pas suffisamment l'âge de la retraite. Ainsi, le gouvernement britannique s'attend à ce que les enfants nés aujourd'hui vivent jusqu'à l'âge de 85 ans en moyenne, ce qui est un pronostic manifestement trop bas.

Le travail

Admettons que l'espérance de vie de 100 ans devienne la norme. Les gens travailleraient alors jusqu'à 80 ans avant de partir à la retraite. Dans ce cas, comment un même individu arrivera-t-il à travailler aussi longtemps dans un monde en perpétuelle évolution? Il est évident que chacun devra accorder davantage d'attention à son éducation et aux reconversions professionnelles. De nouvelles périodes de vie apparaîtront dans la vie de l'homme en plus des étapes traditionnelles (adolescent, étudiant, salarié, etc.).

La sécurité

De nombreuses villes, notamment les grandes, ne sont pas adaptées à la population vieillissante.

La mobilité

Les gens doivent se déplacer. Si un individu ne fait qu'aller de la cuisine à la chambre à coucher puis au salon devant la télé, ce n'est pas ce qu'on appelle "jouir de la vie". Cependant, la situation actuelle les pousse précisément à un tel mode de vie.

Un fardeau pour les futures générations

Les personnes âgées qui vivent de plus en plus longtemps deviendront un fardeau pour leurs enfants car leurs économies pourraient ne pas suffire pour une vie trop longue.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала