Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Norvège songe à confisquer les biens des migrants

© AFP 2021 Jonathan Nackstrand migrants,Norvège
migrants,Norvège - Sputnik France
S'abonner
Les politiciens norvégiens ont également approuvé la proposition de reconnaître l'accord de Schengen nul et non avenu, ainsi que d'interdire de traverser la frontière russo-norvégienne à vélo.

La confiscation de l'argent et des biens des demandeurs d'asile pour payer leur séjour dans des centres de réfugiés a été évoquée pour la première fois en Norvège au niveau politique. Cette proposition a été présentée et appuyée par les participants du congrès annuel de la branche régionale du Parti du progrès (parti politique norvégien de la droite conservatrice).

Migrants - Sputnik France
La Suisse oblige les migrants à payer leur séjour
Les représentants du parti, connu pour sa rhétorique anti-immigration, proposent de confisquer aux demandeurs d'asile leur argent et leurs biens dont la valeur totale dépasse 10.000 couronnes (environ 1.050 euros).

Lors de la réunion, les politiciens norvégiens ont également approuvé la proposition de reconnaître l'accord de Schengen nul et non avenu, ainsi que d'interdire de traverser la frontière russo-norvégienne à vélo. Les réfugiés en provenance de l'Afrique et du Proche-Orient ont largement utilisé en automne cette lacune dans la législation.

Par ailleurs, il n'est pas encore clair de savoir si ces propositions seront soutenues par la direction du parti, qui fait partie de la coalition au pouvoir avec le Parti conservateur.

Migrants en Allemagne - Sputnik France
Confiscation des biens des réfugiés: l'Allemagne emboîte le pas à la Suisse
Auparavant, une proposition de confiscation des biens possédés par les réfugiés afin de contribuer au financement de leur accueil dans les centres d'hébergement gouvernementaux avait été également présentée au Danemark, en Suisse et dans certains lands allemands.

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a publié des données qui indiquent que pendant l'année 2015, plus d'un million de migrants se sont rendus en Europe. Le nombre des migrants a été multiplié par deux par rapport à l'année précédente.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала