Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le président iranien Rohani en Italie, les entreprises mobilisées

© REUTERS / Tony GentileLe président iranien Hassan Rohani en Italie
Le président iranien Hassan Rohani en Italie - Sputnik France
S'abonner
Le président iranien Hassan Rohani est arrivé lundi en Italie pour sa première visite officielle en Europe, axée en grande partie sur l'économie, alors que de nombreuses entreprises européennes cherchent à revenir ou s'implanter en Iran après la levée des sanctions, rapporte l'AFP.

"Atterri à Rome. Impatient de renforcer les liens bilatéraux et d'explorer les opportunités pour un engagement constructif", a écrit M. Rohani à la mi-journée sur son compte Twitter.

​Reçu pour un déjeuner de travail par son homologue italien, Sergio Mattarella, avant une rencontre et un dîner avec le chef du gouvernement Matteo Renzi en soirée, le président iranien devait aussi s'entretenir mardi matin avec le pape François.

Hassan Rohani, président iranien - Sputnik France
Première visite européenne d'un président iranien en 16 ans
Selon la presse locale, les repas sont possibles parce que les Italiens ont accédé à la demande des Iraniens de ne pas mettre d'alcool sur la table. Lors de la suite de son voyage mercredi en France, M. Rohani n'a en revanche aucun repas de travail prévu avec les autorités.

Mardi matin, M. Rohani doit aussi s'exprimer devant un forum économique Italie/Iran, un rendez-vous très attendu par les industriels transalpins.

Téhéran, Iran - Sputnik France
Vers un avenir radieux pour l'Iran?
Tous les Européens cherchent en effet à placer leurs pions pour tenter de reconquérir le terrain perdu au profit de la Russie et des pays émergents comme la Chine et la Turquie.

Dans leur course aux contrats, ils sont en effet avantagés par rapport aux Américains, car Washington — qui n'a plus de relations diplomatiques depuis 35 ans avec Téhéran — va maintenir des sanctions dans le secteur pétrolier contre toute entreprise soupçonnée de financer le terrorisme.

Drapeau de l'AIEA - Sputnik France
L'AIEA publie son rapport final sur le nucléaire iranien
"L'Italie était le premier partenaire économique et commercial de l'Iran avant les sanctions", et entend retrouver cette place, avait souligné il y a quelques mois la ministre italienne du Développement économique, Federica Guidi.

Avant l'entrée en vigueur des sanctions, les échanges entre l'Italie et l'Iran s'élevaient à 7 milliards d'euros. Ils sont actuellement de quelque 1,6 milliard, dont 1,2 milliard d'exportations italiennes.

© Sputnik . Vitaly PodvitskyLe président iranien Rohani en Italie
Le président iranien Rohani en Italie - Sputnik France
Le président iranien Rohani en Italie
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала