Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La vie serait possible près des trous noirs

© NASAtrous noirs
trous noirs - Sputnik France
S'abonner
Théoriquement, la vie serait possible sur une planète gravitant autour d'un trou noir: c'est ce que viennent de révéler des physiciens tchèques dans une étude publiée sur le site arXiv.org.

L'objet céleste mystérieux serait donc plus amical qu'on ne le pense. Une planète gravitant autour d'un trou noir, à l'instar de Miller dans le film Interstellar de Christopher Nolan, pourrait ainsi abriter des formes de vie.

Un 2e trou noir découvert dans la Voie Lactée - Sputnik France
Un 2e trou noir découvert dans la Voie Lactée
Du moins les conditions existantes à proximité d'un trou noir ne contredisent pas le deuxième principe de la thermodynamique, qui détermine l'orientation des processus physiques. En particulier, comme l'a montré le physicien allemand Rudolf Clausius, ce deuxième principe rend impossible un transfert de chaleur d'un corps plus froid vers un corps plus chaud sans intervention extérieure ou, ce qui revient au même, la réduction de l'entropie d'un système isolé. Conformément au deuxième principe de la thermodynamique, la vie a besoin, pour perdurer, d'une différence de température assurant une source d'énergie utile. La vie sur Terre, par exemple, est assurée par la différence de température entre le Soleil chaud et l'espace vide froid.

Les physiciens tchèques se sont donc demandé ce qui se produirait si la différence de température entre le trou noir froid et le fond diffus cosmologique servait de source d'énergie. Malgré leur nom, les trous noirs entraînent en effet la formation de corps parmi les plus chauds et les plus brillants de l'Univers.

trou noir - Sputnik France
La dernière théorie de Hawking sur les trous noirs "inconsistante"?
Ce processus est dû à la présence d'un disque d'accrétion composé de matière réchauffée tournant autour d'un trou noir et absorbée par ce dernier, qui engendre un puissant rayonnement enregistré par les observatoires. Néanmoins, la température du trou le plus noir (extrême) est égale à 0 kelvin.

Par rapport à un trou noir ancien et froid, l'espace qui l'entoure a une température de 2,7 kelvins correspondant au fond diffus cosmologique.

Les chercheurs tchèques ont calculé qu'une planète similaire à la Terre tournant autour d'un trou noir pourrait extraire près de 900 watts d'énergie utile grâce à la différence de température entre le corps gravitationnel et le fonds diffus cosmologique — ce qui serait suffisant pour maintenir la vie, mais insuffisant pour l'engendrer.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала