Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La France ne veut pas lâcher l’Iran

© AFP 2021 Patrick KovaritPalais de l'Elysée
Palais de l'Elysée - Sputnik France
S'abonner
La France s'est adressée aux Etats membres de l'Union européenne afin d'examiner la possibilité d'infliger de nouvelles sanctions contre l'Iran suite aux tests de missiles iraniens.

Deux porte-paroles de l'Union européenne, sous couvert d'anonymat, ont déclaré à l'agence Associated Presse que la France avait déposé cette demande la semaine dernière, lors d'une réunion des chefs de la diplomatie européenne.

Ni le gouvernement français ni l'Union européenne n'ont fourni de commentaire sur ce sujet.

L'Iran a effectué un essai réussi du missile balistique à longue portée Emad en octobre 2015. La décision de tester des missiles avait été approuvée par l'ayatollah Ali Khamenei au mois d'août.

Le gisement iranien South Pars - Sputnik France
L'Iran et l'Italie d’accord sur la construction d’un gazoduc
Le 17 janvier, les Etats-Unis et l'Union européenne ont levé les sanctions imposées à l'Iran. Une déclaration à ce sujet a été faite par le secrétaire d'Etat américain John Kerry et la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

La levée des sanctions a été précédée d'une déclaration du directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Yukiya Amano. Dans la déclaration, il a été constaté que l'Iran avait rempli tous ses engagements relatifs à la limitation de son programme nucléaire.

"Les relations entre l'Iran et l'AIEA ont franchi une nouvelle étape. Mes félicitations à tous ceux qui nous ont aidé à obtenir ce résultat", a conclu M.Amano.
Le président iranien Hassan Rohani est actuellement en visite officielle à Paris.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала