Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Pologne retire un monument italien d'Auschwitz

S'abonner
Selon le ministère polonais des Affaires étrangères, la présence de symboles soviétiques et communistes sur le monument le rend illégal en Pologne. Il s'agit de la faucille et du marteau, symboles de l'URSS.

Il n'y aura plus de monument en mémoire des prisonniers italiens dans le musée national d’Auschwitz-Birkenau en Pologne.

"Nous avons résisté à cette décision pendant un an, mais le monument a été rendu à l'Italie et le gouvernement italien l'a accepté. Quelle honte", a déclaré mardi Valentina Sereni, présidente de l'organisation non-gouvernementale "Gherush92" qui réalise des programmes d'éducation pour les Nations unies.

Tous les efforts des associations italiennes et d'anciens prisonniers pour conserver le monument ont été vains. Les autorités polonaises considèrent ce monument en mémoire des prisonniers italiens, créé spécialement pour le musée en 1980, comme illégal.

"La faucille et le marteau, symboles de l’URSS, sont présents sur ce monument, car ce sont les troupes soviétiques qui ont libéré le camp d'Auschwitz. C'est un fait historique que l'Armée rouge a libéré ce camp, n'en déplaise aux autorités polonaises", a-t-elle souligné.

Центральные ворота бывшего концентрационного лагеря Аушвиц-Биркенау в Освенциме. - Sputnik France
L'ancien comptable d'Auschwitz condamné à 4 ans de prison
En 2008, le monument italien, installé dans le "bloc 21", a été restauré aux frais de syndicats italiens, rapporte le journal italien Il Fatto Quotidiano. En 2011, l'administration du musée a déclaré que le monument ne correspondait pas à la conception de l'exposition "qui est plus didactique qu’artistique". Malgré les protestations des organisations et des parties italiennes, en novembre 2015 l'Association nationale des anciens déportés italiens, propriétaire du monument, s’est vue remettre un ultimatum de la part du musée: remporter le monument en Italie, ou laisser les autorités polonaises le retirer. 

Le monument sera finalement réinstallé dans un espace dédié près d'un supermarché dans la banlieue de Florence.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала