Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La mémoire des victimes du massacre d’Ascq bientôt vengée ?

© WikipediaTertre des Massacrés à Ascq
Tertre des Massacrés à Ascq - Sputnik France
S'abonner
Trois personnes sont soupçonnées d’avoir pris part au massacre d'Ascq au cours duquel 86 civils ont été tués par des troupes de la Waffen SS.

En Allemagne, les services de police ont perquisitionné les appartements d'anciens membres de la 12e Panzerdivision SS Hitlerjugend. Trois personnes sont soupçonnées d'avoir participé au massacre d'Ascq au cours duquel 86 civils ont été tués par des troupes de la Waffen SS lors de la Seconde guerre mondiale, rapporte le parquet de Dortmund.

Lilia Pardini, right, and her sister Licia touch a sculpture depicting their mother and sister who were killed together with 560 people in 1944 by Nazi SS troops, at the 60th anniversary commemoration ceremony of the slaughter in Sant'Anna di Stazzema, Italy, Thursday, Aug. 12, 2004. - Sputnik France
Allemagne: la démence qui évite le procès à un ex-officier de la Waffen-SS
Deux des soupçonnés vivent en Saxe et un en Basse-Saxe. Ils ont avoué qu'ils avaient fait le service militaire dans la 12e Panzerdivision SS Hitlerjugend mais ont certifié qu'ils n'avaient pas pris part au massacre d'Ascq.

En 1944, les occupants allemands ont fusillé 86 civils pour se venger d'un attentat contre un convoi militaire dans les alentours d'Ascq, un village situé dans le nord de la France. Un mémorial a été inauguré en 1984 à la mémoire des victimes du massacre.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала