Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le nuage de Smith apporte de nouvelles connaissances sur notre galaxie

S'abonner
Les chercheurs étudient le nuage de gaz Smith à l'aide du télescope Hubble pour prévoir le futur de notre galaxie.

L'observatoire orbital Hubble a étudié l'imposant nuage de Smith, deux millions de fois plus lourd que le Soleil, long de 11.000 années-lumière et large de 2.500 années-lumière, qui "tombe" actuellement sur la Voie Lactée à la vitesse de 700.000 km/h.

​D'après The Astrophysical Journal Letters, ce nuage devrait causer une explosion, laquelle donnerait naissance à des dizaines de milliers de nouvelles étoiles.

galaxie - Sputnik France
Le télescope Hubble a pris des photos d’une galaxie extraordinaire

"Ce nuage est un exemple parfait pour illustrer la façon dont la galaxie change au cours du temps. Il nous montre que la Voie Lactée est en perpétuelle "ébullition". Ici, les volumes énormes de gaz peuvent être rejetés du disque galactique et revenir en son sein dans une autre région", annonce Andrew Fox, chercheur à l'Institut des sciences du télescope spatial de Baltimore. 

De nouvelles études effectuées par les spécialistes américains ont aidé à calculer la trajectoire de ce nuage et à comprendre son origine, mais également à prévoir le futur de notre galaxie de manière globale. Les recherches menées ont également permis de confirmer que le nuage est né au sein de la Voie Lactée.

Une photo de Hubble - Sputnik France
Hubble livre une photo d'une collision de galaxies

D'après les estimations de Fox et de son collègue, le nuage s'est séparé du halo galactique de la Voie Lactée il y a environ 70 millions d'années. D'après les scientifiques, il devrait entrer en "collision" avec notre galaxie et former de dizaines de milliers de nouvelles étoiles dans quelques 30 millions d'années.

Actuellement, les chercheurs ne savent pas ce qui est à l'origine de cette séparation et pourquoi le nuage a conservé sa forme, malgré sa taille énorme et sa faible compacité. De l'autre côté, les chercheurs soulignent que le fait que le nuage puisse regagner sa galaxie d'origine valide la théorie selon laquelle les galaxies spirales augmentent la durée de leur vie grâce à la transformation de gaz dans le milieu intergalactique.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала