Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Lune serait le fruit d'une "collision frontale"

© REUTERS / Kacper PempelLa Lune serait le fruit d'une "collision frontale"
La Lune serait le fruit d'une collision frontale - Sputnik France
S'abonner
La Lune aurait pu se former à la suite d’une collision entre l’embryon de la Terre et un petit objet de la taille de Mars dont certains minéraux sont contenus dans le sous-sol de la Terre.

Selon l'hypothèse dominante depuis les 30 dernières années, la Lune moderne se serait formée suite à une collision entre la Terre (ou proto-Terre) et Théia, qui était sans doute l'ancêtre du satellite que l'on connaît aujourd'hui, 100 millions d'années après la naissance de la Terre, rapporte la revue Science. La collision aurait provoqué un rejet de matière à partir de laquelle la Lune se serait finalement constituée. Cette théorie explique bien la masse de la Lune, sa faible teneur en fer ainsi que certains autres paramètres.

Un quintette de planètes - Sputnik France
Une parade de planètes se produit dans le ciel
Toutefois, une telle collision implique que la Lune devrait également contenir des matériaux de Théia, planète hypothétique du Système solaire. Les compositions lunaire et terrestre sont néanmoins très similaires, jusqu'à présenter les mêmes teneurs en isotopes de métaux et certains autres éléments divers.

Après avoir comparé les teneurs en isotopes d'oxygène "lourds" de la Terre et de la Lune, Edward Young et ses collègues de l'Université de Californie ont analysé divers scénarios de la naissance de la Lune et ont trouvé l'explication de cette "coïncidence".

Selon M.Young, la plupart des scientifiques considèrent que Théia a légèrement touché la Terre et ne l'a pas percutée de plein fouet au moment de leur collision. La principale raison qui les pousse à adopter cette théorie est qu'elle permet d'expliquer pourquoi la formation géologique lunaire contient peu de fer et pourquoi la Lune ne se rapproche pas de la Terre comme Fobos et Mars.

galaxie - Sputnik France
Le télescope Hubble a pris des photos d’une galaxie extraordinaire
Mais ce scénario présente une contradiction: si c'était le cas, les teneurs en isotopes d'oxygène et autres éléments ne coïncideraient pas. Or, l'équipe de M.Young a examiné le sol lunaire rapporté par les missions Apollo 12, 15 et 17 ainsi qu'un certain nombre de minéraux anciens de la Terre. A l'aide d'un spectromètre de masse ultra-précis, l'analyse a relevé que les teneurs en isotopes d'oxygène, dans les deux types de sol, étaient totalement identiques.

Le succès de cette recherche a suscité de nouveau la discussion concernant la formation de la Lune. Le professeur Young est d'avis que la collision entre notre planète et un objet de la taille de Mars a été "frontale". D'après lui, la proto-Terre, en forme de toupie, a frappé perpendiculairement Théia à grande vitesse, si bien que Théia a percé l'écorce terrestre, s'est complètement désintégrée et a finalement fusionné avec les minéraux terrestres. Une partie du produit de cette fusion aura été rejetée dans l'espace où, peu à peu, elle s'est rassemblée pour former la Lune moderne.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала