Remaniement à l'ukrainienne: un pas en avant, deux pas en arrière

© REUTERS / Valentyn OgirenkoUkraine's Prime Minister Arseny Yatsenyuk
Ukraine's Prime Minister Arseny Yatsenyuk - Sputnik France
Après une réunion extraordinaire du gouvernement, les ministres qui viennent de claquer la porte retirent leurs démissions.

Quatre ministres ukrainiens ayant présenté leur démission mercredi dernier ont brusquement changé d'avis après une session d'urgence du gouvernement réuni jeudi par le premier ministre Arseni Iatseniouk. Cette rencontre a suivi celle des dirigeants ukrainiens avec les ambassadeurs des pays du G7.

Заседание Национального совета реформ в Киеве - Sputnik France
Ukraine: le ministre de l'Economie claque la porte et dénonce la corruption
Les rumeurs autour d'un remaniement ministériel se sont intensifiées après la déclaration du ministre de l'Economie Aïvaras Abromavicius. Ce dernier a présenté sa démission en dénonçant une forte pression de l'administration du président ukrainien et du parti pro-présidentiel afin d'obtenir le contrôle de certaines entreprises nationales. Sa démarche a failli provoquer une crise politique dans le pays.

En effet, quatre ministres et toute l'équipe d'Abromavicius ont claqué la porte dans la foulée. Il s'agit des ministres de la Politique agraire Alexeï Pavlenko, de l'Infrastructure Andreï Pivovarski, de la Santé Alexandre Kvitachvili et de la Politique de l'information Iouri Stets.

Mikhaïl Saakachvili - Sputnik France
Saakachvili: la situation en Ukraine n’a jamais été aussi mauvaise
Ceci a suscité la préoccupation des pays créanciers de l'Ukraine. Jeudi, les ambassadeurs de neuf pays dont les Etats-Unis, l'Allemagne et la Grande-Bretagne mais aussi de l'UE ont exprimé leur déception et appelé les leaders ukrainiens à rejeter les "divergences mesquines" et les intérêts mercantiles et intensifier les réformes.

Par la suite, quatre des cinq ministres démissionnaires, à savoir MM. Pavlenko, Pivovarski, Kvitachvili et Stets, sont revenus sur leur décision.

Aïvaras Abromavicius, quant à lui, reste inflexible. "Je ne retire pas ma démission. Ma décision était mûrement réfléchie et j'ai signé le dernier document", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала