Un sondage (re)consacre l'amour perpétuel des Français pour le pain

L’étude "Les Français et le pain", réalisée par l’institut FEB, a prouvé, s'il était nécessaire de le faire, que le pain occupe une place de choix dans l’alimentation des Français.

Les modes de vie changent, mais pas le goût des Français pour la baguette ou le pain aux céréales. Selon le bon vieux stéréotype, il est difficile d'imaginer un Français sans sa baguette de pain. La Fédération des entrepreneurs de la boulangerie (FEB) a lancé en septembre une vaste enquête sur les Français et la consommation de pain. Les chiffres dévoilés par l'institut confirment l'attachement des Français pour le pain.

Les comportements d'achat

La majorité de la population française, pour ne pas dire la quasi-totalité, est d'avis que le pain est un aliment incontournable du quotidien. 92% des interrogés en ont toujours chez eux et 51% avouent même ne pas pouvoir s'en passer.

"On ne va plus forcément acheter du pain tous les jours. Soit on va congeler de la baguette, soit on va acheter des produits plus gros qui vont se conserver plusieurs jours", remarque tout de même Pascal Cantenot, le président de la FEB.

L'enquête s'est penchée aussi sur les comportements d'achat du pain. 95% des Français se disent satisfaits du pain qu'ils achètent. Les boulangeries artisanales demeurent le premier endroit où l'on achète le pain en France, la plupart des sondés se disant satisfaits de leurs services. Seuls les horaires d'ouverture et le manque de choix pour la cuisson du pain sont sujets de mécontentements.

Les préférences

La favorite parmi toute la variété de pains est aussi l'une des plus classiques: la fameuse baguette tradition a recueilli 38% des voix. La baguette classique arrive deuxième (22%) et en troisième position on retrouve les pains aux graines et céréales (17%).

"On vend beaucoup de céréales en début d'année, après les fêtes. Les consommateurs aiment aussi les pains apéritifs, avec des olives par exemple", témoigne Laure, une boulangère parisienne.

Le prix moyen

Si au début de 2014 le prix moyen d'une baguette était de 87 centimes d'euros, cette année il est monté jusqu'à 0,92 euros. Néanmoins, de nombreuses boulangeries, notamment à Paris, la propose souvent au-dessus de la barre symbolique de 1 euro.

A Cahors chateau and vineyard - Sputnik France
Cahors est le nouvel Eldorado viticole
Les heures de consommation

L'étude a relevé par ailleurs à quels moments de la journée les Français consommaient leur pain. Contrairement aux idées reçues, le petit déjeuner n'arrive pas en première place. Il est largement devancé par le déjeuner (80%) et le dîner (82%). Et au matin, les Français en majorité préfèrent un bol de céréales.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала